OL : Juninho admis au concours des futurs entraîneurs !

Comme cela était pressenti, le directeur sportif de l'OL a été admis pour passer le brevet d'entraîneur français (BEF). En vue d'une prochaine expérience sur le banc ?

Juninho lors d'un entrainement de l'OL
Juninho lors d'un entrainement de l'OL ©Maxppp
La suite après cette publicité

Et si Rudi Garcia n’avait pas complètement tort ? Souvenez-vous, après avoir rendu son tablier, l’ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais avait chargé Juninho dans un entretien au cours duquel il laissait clairement entendre que le directeur sportif du club rhodanien semblait vouloir marcher sur ses plates-bandes.

« J'ai découvert que quand les recrues brésiliennes ne jouaient pas, il n'était pas heureux. Il aurait préféré gagner, mais avec ses joueurs. Il s'est beaucoup investi, et c'est une qualité, mais je pense certainement qu'il a dû leur promettre d'être titulaire. (…) À la trêve hivernale, je suis allé voir Vincent Ponsot, et je lui ai dit : « Qu'est-ce qui se passe ? Que cherche Juni, à prendre le poste ? Ce n'est pas possible de continuer comme ça. Je lui laisse les clés s'il les veut. »

Une réunion avec Cris

Juninho futur coach ? La rumeur était loin d’être infondée puisque le nom du Brésilien a été souvent évoqué en interne à l’heure où les Gones cherchaient le successeur de Garcia. Et si Peter Bosz a été choisi pour redorer le blason de l’OL, Le Progrès nous apprend que la Ligue AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a publié la liste des personnes admises à passer le brevet d’entraîneur français (BEF). Et qui figure dans cette liste ? Un certain Antônio Reis, soit Juninho (son nom civil complet est Antônio Augusto Ribeiro Reis Júnior).

Juninho vise-t-il un banc de touche à court ou moyen terme ? S’agit-il d’une manoeuvre destinée à assurer le coup au cas où le pari Bosz ne satisfait pas l’OL ? Nul ne le sait, mais toujours est-il que le journal révèle que Cris, ancien coéquipier de « Juni » et nouvel entraîneur du Mans, est venu à sa rencontre pour un échange qui aurait duré deux heures…

Plus d'infos

Commentaires