Le Real Madrid a un sacré avantage pour récupérer Erling Haaland

Arrivé cet été à Manchester City, Erling Haaland marche sur l'eau. Son avenir fait déjà couler beaucoup d'encre.

Erling Haaland célèbre un triplé avec Manchester City.
Erling Haaland célèbre un triplé avec Manchester City. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le King Haaland. En deux mois, le Norvégien a déjà conquis le Royaume de Sa Majesté. Dimanche, il a brillé lors du derby entre les deux Manchester puisqu'il a inscrit un nouveau triplé tout en délivrant deux passes décisives. Une sacrée prestation de la part d'Erling Haaland, qui continue de marcher sur les défenses et d'empiler les buts. En 11 apparitions sous le maillot des Skyblues, l'ancien du BVB a déjà trouvé le chemin des filets à 17 reprises. À cela, il faut ajouter trois passes décisives.

Haaland explose tout sur son passage

Les pensionnaires de l'Etihad Stadium se frottent déjà les mains, eux qui doivent se dire qu'ils ont réalisé un sacré coup en ne déboursant "que" 75 M€ pour lever la clause de l'avant-centre. Vu son âge, son potentiel et ses nombreuses qualités, c'est un chèque d'un montant supérieur qu'ils auraient dû signer. Selon le site transfermarkt, sa valeur marchande était estimée à 150 M€ en juin dernier. Elle a dû fortement augmenter avec son début de saison canon avec les Citizens.

Ce qui ne passe pas inaperçu en Espagne, où le Real Madrid suit toujours le Norvégien. La semaine dernière, Florentino Pérez a indiqué lors d'une réunion avec les socio que la porte du club n'était pas fermée pour lui comme pour Kylian Mbappé. Et on sait quand la porte devrait s'ouvrir. En effet, c'est en 2024 que les clubs pourront passer à l'offensive pour Haaland, comme l'explique El Chiringuito.

Le Real Madrid a un gros avantage

Cet été Marca avait déjà indiqué que le joueur avait demandé à son avocate, Rafaela Pimenta, d'inclure des clauses lui permettant de décider de rester ou de changer de club après le paiement d'une somme convenue avec City. La première, qui peut être activée à l'été 2024, a été fixée à 200 M€. La seconde clause, fixée à 175 M€, sera activée en 2025. Mais la nouveauté, c'est que le Real Madrid est avantagé selon El Chiringuito.

Le média ibérique assure que le Norvégien a une clause de sortie en 2024 avec des conditions très favorables pour les Merengues par rapport à tous les autres clubs qui voudraient se positionner. Les Madrilènes seraient même prioritaires et n'auraient qu'à lever cette clause pour l'arracher à Manchester City. Il faudra donc patienter deux ans pour le recruter et en faire le successeur de Karim Benzema, qui sera a priori à la tête de l'attaque pour encore deux ans. De son côté, le club de Pep Guardiola espère qu'il prolongera son contrat qui prend fin officiellement en 2027. Affaire à suivre...

Plus d'infos

Commentaires