Tottenham en pleine galère pour choisir son nouvel entraîneur

Pour succéder à José Mourinho, Ryan Mason ne devrait pas être conservé la saison prochaine. Problème, Tottenham a tenté des pistes qui ne se sont pas concrétisées et commence à ajuster sa stratégie pour se tourner vers des entraîneurs bien moins prestigieux.

Daniel Levy, le président de Tottenham dans les travées du Tottenham Hotspur Stadium
Daniel Levy, le président de Tottenham dans les travées du Tottenham Hotspur Stadium ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il est temps que la saison se termine à Tottenham. Mourinho débarqué, l'inexpérimenté Ryan Mason a pris la suite. A 29 ans, l'ancien milieu de terrain ne devrait plus être en poste la saison prochaine. A moins que... La direction cherche un entraîneur d'envergure pour prendre la suite mais les semaines passent, les grands noms ont afflué avant de se dégonfler, et personne ne souhaite pour le moment devenir le prochain coach des Spurs à la rentrée. Le board commence donc à réfléchir autrement à en croire le Telegraph. Il y a pourtant de quoi faire dans un club qui dispose de moyens mais dont la participation à une coupe d'Europe l'an prochain est plus qu'incertaine.

Il y a bien eu quelques entraîneurs disposant d'une très belle cote qui ont été cités. Julian Nagelsmann est même apparu comme la favori à un moment donné mais le technicien du RB Leipzig a depuis été contacté par le Bayern Munich. Comment refuser le poste le plus prestigieux de son pays ? Deux noms sont alors revenus avec insistance, ceux d'Erik ten Hag et de Brendan Rodgers. Le Néerlandais a finalement prolongé fin avril avec l'Ajax, quant aux Nord-irlandais, il ne semble pas pressé de quitter Leicester. Il vient même de remporter la FA Cup et est en passe de terminer le championnat à la 3e ou 4e place.

Tottenham n'a pas encore arrêté sa réflexion

La direction de Tottenham a donc dû se creuser encore un peu la tête. Il a même été question de viser le très haut du panier avec Antonio Conte, Maurizio Sarri, Max Allegri, et même Rafael Benitez. Malgré le titre en Italie, le premier n'est pas certain de rester à la tête de l'Inter. Le club connaît de grosses difficultés financières. Les trois autres sont libres. Il y a tout de même un souci que Daniel Levy souhaite éviter, c'est le conflit. Le propriétaire souhaite recruter un entraîneur docile, ce qui n'est pas vraiment le cas des Italiens cités et de l'Espagnol. Le cas Gareth Southgate, Roberto Martinez et Ralf Rangnick n'ont eux même pas été étudiés malgré leurs présences chez les bookmakers. Hansi Flick est lui en passe de prendre la sélection allemande.

Par le passé, Tottenham a su laisser sa chance à Pochettino, un coach relativement peu expérimenté en 2014. Pour le Telegraph, l'idée commence à faire son chemin de donner sa chance à un technicien encore tendre comme Steven Gerrard (40 ans), tout juste sacré avec les Rangers, ou Steve Cooper (41 ans), le manager de Swansea, qui va se lancer dans la course aux play-offs en Championship. Scott Parker (40 ans) n'est pas encore certain de rester avec Fulham où il vient de descendre, quant à Eddie Howe (43 ans) il est libre depuis son départ de Bournemouth l'an dernier. Des noms pas vraiment clinquants mais qui ont aussi le mérite de ne pas coûter trop cher en salaire, une autre donnée importante en période de crise.

Plus d'infos

Commentaires