RB Leipzig : Christopher Nkunku donne la tendance pour son avenir

Auteur d'une saison canon avec le RB Leipzig, l'attaquant français est très courtisé. Mais pour le moment, il ne pense qu'à son club.

RB Leipzig : Christopher Nkunku donne la tendance pour son avenir
RB Leipzig : Christopher Nkunku donne la tendance pour son avenir ©Maxppp
La suite après cette publicité

S’il y a bien un joueur qui ne regrette pas d’avoir été poussé vers la sottie par le Paris Saint-Germain, c’est Christopher Nkunku. Joueur du RB Leipzig depuis 2019, l’attaquant français vit les meilleurs moments de sa carrière en Allemagne. Surtout cette saison. Fraichement élu meilleur joueur de l'année de Bundesliga (une première pour un Français depuis le sacre de Franck Ribéry en 2008), l’ancien Parisien cartonne avec son équipe.

Auteur de 34 buts et de 20 passes décisives en 51 rencontres cette saison, toutes compétitions confondues, Nkunku récolte aujourd’hui les fruits de son travail. « En tout cas, je ressens beaucoup de joie et de fierté. J'ai su étoffer mon jeu et je suis devenu un joueur complet capable d'évoluer à différents postes », a-t-il déclaré, dans des propos relayés par L’Équipe. Une éclosion au plus haut niveau qui lui a permis d’être convoqué pour la première fois en équipe de France.

Nkunku a toujours la tête à Leipzig

Mais ce n’est pas tout puisque le natif de Lagny-sur-Marne a également mis plusieurs grands d’Europe à ses pieds (Bayern Munich, AC Milan, PSG). Interrogé à ce sujet, le joueur a calmé le jeu. « Je me vois à Leipzig à la rentrée. Pour l'instant », a-t-il indiqué. Et si la fin de sa phrase laisse la porte ouverte à un éventuel départ, Nkunku a toutefois confié que la programmation inhabituelle d’un Mondial en novembre pourrait avoir une influence sur son avenir.

En effet, prendra-t-il le risque de changer d’environnement avec la possibilité de voir une période d’adaptation compliquée compromettre ses chances de faire partie des hommes de Didier Deschamps ? « Bien sûr que je vais prendre cet argument en compte. Aujourd'hui, ma tête est à Leipzig. » Et ce n’est pas son club qui s’en plaindra.

Plus d'infos

Commentaires