Éliminatoires Mondial 2022 : le coup de gueule de Memphis Depay

Memphis Depay lors du match entre l'Italie et les Pays-Bas
Memphis Depay lors du match entre l'Italie et les Pays-Bas ©Maxppp

Présent en conférence de presse ce vendredi avant le choc de Ligue 1 entre l'Olympique Lyonnais et le Paris SG (30e journée de Ligue 1), Memphis Depay est revenu sur l'affaire qui secoue la Ligue 1 ces dernières heures et la possibilité pour les clubs de bloquer les internationaux ayant des échéances en sélection hors de l'Union Européenne. Et sans surprise, le capitaine de l'Olympique Lyonnais a fortement critiqué cette décision, dénonçant une grosse injustice, voire davantage.

La suite après cette publicité

«En tant que joueur, c'est un honneur de jouer pour ton pays si tu es sélectionné, les sélections gèrent d'ailleurs très bien les bulles sanitaires. Pour le moment, on n’a pas de nouvelles, on sait si on est appelé ou non, mais on attend les nouvelles du gouvernement français. C’est étrange. Ce n'est pas juste. Ils doivent encore se décider. Les joueurs africains ne peuvent pas voyager. Faire des restrictions pour l’équipe de France qui jouent en Kazakhstan mais pas pour d’autres, alors qu’il y a moins de cas en Afrique qu’en France... Cela montre le manque de dialogue qui existe. C'est injuste, j’espère qu’ils prendront une décision intelligente. Cela parle aussi un peu de discrimination, de racisme... C'est un problème politique, je ne sais pas... Je ne suis que quelqu’un de normal, pas un politicien. La sécurité est importante, évidemment. Ici, on a des masques, 2 tests PCR par semaine… Mais prendre une telle décision, sans attendre ni voir si on peut s’arranger, cela ne donne pas une très bonne image. Moi, je n’ai aucune nouvelle, j’espère que je pourrai partir, sinon, il y aura peut-être un problème», a-t-il fermement lancé. Dans la soirée, le Néerlandais a carrément interpellé Emmanuel Macron sur Twitter afin de sensibiliser le Président de la République à la situation des joueurs internationaux.

Plus d'infos

Commentaires