Quique Setién attaque le Barça en justice !

Licencié du Barça l'été dernier après la terrible désillusion contre le Bayern Munich (2-8), Quique Setién vient d'engager des démarches pour attaquer le FC Barcelone.

Quique Setién en pleine conférence de presse
Quique Setién en pleine conférence de presse ©Maxppp

Lorsqu'il est arrivé, Quique Setién entretenait une forme de mystère, pour ne pas dire d'espoir. En effet, le FC Barcelone, après des années avec Ernesto Valverde, les fanatiques du Camp Nou étaient ravis de voir arriver sur le banc du Barça un entraîneur de la trempe de Setién, qui apportait du jeu comme en témoignent ses passages au Betis et à Las Palmas notamment.

La suite après cette publicité

Mais le rêve a été de courte durée. Son rapport avec ses joueurs a été délicat et cela semble très compliqué d'imposer quelque chose au club catalan. Après une énième déroute (et quelle déroute !) contre le Bayern Munich en quart de finale de Ligue des Champions (8-2), le technicien espagnol a été remercié et remplacé, depuis, par le Néerlandais Ronald Koeman. On pensait alors ne plus entendre parler de lui.

Trois de ses adjoints étaient encore là

Mais c'était impossible. Dans une émission intitulée La TDT sur Catalunya Radio, repris par Sport un journaliste a fait une petite révélation. Le coach attaquerait en justice son ancien club, car ses salaires jusqu'à la fin de son contrat (2021) ne lui auraient pas été versés. Lors de son départ du club, ses avocats avaient bien trouvé un accord pour résilier le bail, mais pas sur le montant de l'indemnité.

Faute d'accord, les deux parties vont donc se retrouver au tribunal. Trois assistants de Setién devaient aussi être réintégrés au club, après réception d'un burofax le 5 novembre. Mais, dès le lendemain, des avocats de la formation blaugrana leur indiquaient que finalement ils n'allaient pas l'être et qu'une négociation allait être entamée pour un départ. Les trois ont abandonné une partie de l'argent qu'ils réclamaient et se retrouvent donc libres. Libre, c'est aussi le cas de Setién, qui compte toutefois percevoir son argent. Une nouvelle pierre dans le jardin de la prochaine direction du Barça.

Plus d'infos

Commentaires