David Alaba met tout le monde d'accord au Real Madrid

Il n'y en a pas que pour Vinicius et Karim Benzema au Real Madrid. David Alaba est également encensé après ses premiers mois convaincants.

David Alaba célèbre son but au Camp Nou
David Alaba célèbre son but au Camp Nou ©Maxppp
La suite après cette publicité

Vinicius est sous le feu des projecteurs depuis le début de la saison. Et ce n'est pas sa prestation sur la pelouse du Camp Nou, lors de la victoire du Real Madrid contre le FC Barcelone (1-2), qui a calmé l'euphorie. AS et Marca accordent encore ce mardi leur une au Brésilien. Mais un autre Merengue est sorti grandi du Clasico de ce week-end : il s'agit de l'autre buteur, David Alaba (29 ans).

De nombreuses voix s'élèvent ces dernières heures dans les différents médias espagnols pour louer l'adaptation réussie de l'Autrichien, arrivé libre à l'issue de son bail avec le Bayern Munich, du côté de la Casa Blanca pour faire oublier l'ancien n° 4, l'emblématique capitaine Sergio Ramos (35 ans), parti au Paris Saint-Germain cet été. «Le principal, c'est que c'est un bon gars dans tous les sens du terme, c'est pour ça qu'il s'est bien adapté. Il est le phénomène de cet été», explique ainsi une source proche du vestiaire à El Mundo.

Grand frère de Camavinga

ABC cite également un observateur de la vie du groupe madrilène. Et les mots sont proches. «Il est la sensation du vestiaire cette saison. Il a l’écusson du Real dans le cœur. Son identification au club est absolue et admirable. Peut-être que beaucoup sont surpris, mais son entraîneur et ses partenaires ne le sont pas», explique-t-on au sein du club. El Pais salue aussi les premiers pas réussis du gaucher et son réel apport offensif, auteur de deux passes décisives par ailleurs.

«On verra beaucoup plus de buts de lui comme ça. Il en met souvent des plus beaux qu’au Camp Nou à l’entraînement», peut-on lire comme une prophétie dans ABC. Très proche de Thibaut Courtois et Éder Militão, avec lesquels il évolue le plus souvent en défense, le natif de Vienne est également le grand frère d'éléments plus jeunes comme Ferland Mendy, Eduardo Camavinga et Vinicius, assure El Mundo, les poussant à être toujours concentrés, même à l'entraînement. Un patron et un exemple, déjà.

Plus d'infos

Commentaires