Le Real Madrid veut jouer un sale tour au Bayern Munich pour Serge Gnabry !

Par Josué Cassé
3 min.
Le Real Madrid veut jouer un sale tour au Bayern Munich pour Serge Gnabry ! @Maxppp

Désireux de renforcer sa ligne offensive, le Real Madrid a jeté son dévolu sur Kylian Mbappé, actuellement sous les couleurs du Paris Saint-Germain, pour le prochain mercato estival. Une potentielle arrivée qui n'empêche cependant pas les dirigeants madrilènes d'explorer d'autres pistes, à commencer par Serge Gnabry, en désaccord contractuel avec le Bayern Munich.

La suite après cette publicité

Après David Alaba, Serge Gnabry ? Cela ressemble bel et bien à l'ambition du Real Madrid pour le prochain mercato estival. En juillet dernier, le club madrilène avait, en effet, profité du désaccord entre le Bayern Munich et le latéral autrichien (92 sélections, 14 buts) dans les négociations contractuelles pour chiper, librement, aux Bavarois le talent de Vienne. Un sale coup que les Merengues semblent d'ailleurs prêts à réitérer avec l'ailier du Bayern. Élément clé du système de jeu de Julian Nagelsmann et sous contrat jusqu'en juin 2023, l'international allemand (31 caps, 21 buts) n'a toujours pas prolongé son contrat en Bavière et la Casa Blanca est encore à l'affût.

Auteur de 16 buts et 10 passes décisives en 42 matches toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, Gnabry ne semble toujours pas décidé à poursuivre l'aventure avec l'actuel leader de Bundesliga, récemment sacré champion. Sans aucun signe de signature d'un nouveau bail en vue, l'avenir de Gnabry est donc en suspens et ce malgré la dernière proposition faite par la formation munichoise. Ainsi, le club bavarois serait prêt à lui offrir un salaire entre 17 et 19 millions d'euros selon les dernières informations de BILD.

À lire Real Madrid : Carlo Ancelotti répond à la colère de l’Atlético de Madrid

Alaba, bis repetita ?

Une offre qui le placerait dans la tranche salariale de Kingsley Coman (environ 17 millions d’euros) et Leroy Sané (environ 20 millions d’euros) mais que l'intéressé, touchant actuellement des émoluments estimés à huit millions d'euros par saison, n'a pas encore accepté. D’après le média allemand, le Bayern Munich ne prévoirait, en plus, pas de revoir son offre à la hausse, et discuterait d'ores et déjà d’une date butoir concernant la prolongation de l’Allemand. Un scénario qui n'est pas sans rappeler celui d'un certain David Alaba.

La suite après cette publicité

Si les discussions sont actuellement au point mort, l'ailier de 26 ans serait, plus que l'offre salariale, surtout déçu du fait que le club bavarois ne le considère pas comme une pierre angulaire pour le futur comme cela peut être le cas de Kinglsey Coman, Leon Goretzka ou encore Joshua Kimmich. De son côté, Nagelsmann a récemment déclaré publiquement sa volonté de conserver Gnabry et si le joueur n’exclut toujours pas une prolongation, il ne serait désormais plus pressé par l'idée de conclure les négociations avant l’été. De quoi profiter aux Merengues ? Déjà en contact avec les agents du gamin de Stuttgart, la Casa Blanca pourrait également profiter de son amitié avec Alaba pour définitivement faire pencher la balance. Auquel cas, le Bayern perdrait un nouveau cadre sans empocher le moindre sous...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité