Euro 2020 : Patrik Schick et la République tchèque frappent fort face à l'Écosse

Ce lundi après-midi, la République Tchèque a réalisé une belle opération dans le groupe D en s'imposant 2 à 0 face à l'Écosse à Glasgow. Le tout grâce à un Patrik Schick particulièrement inspiré.

Patrik Schick (Tchéquie) buteur contre l'Écosse
Patrik Schick (Tchéquie) buteur contre l'Écosse ©Maxppp

Après trois premiers jours intenses et riches en émotions, l'Euro 2020 se poursuivait ce lundi après-midi avec au menu la rencontre opposant l'Écosse à la République Tchèque. Deux formations qui voulaient s'imposer lors de cette première journée et rejoindre ainsi en tête du groupe D l'Angleterre, qui a battu la Croatie (1-0). Pour l'emporter à domicile, au sein d'un Hampden Park gonflé à bloc, Steve Clark misait sur 3-5-2 avec Dykes et Christie devant. En face, les Tchèques débutaient en 4-2-3-1 avec Schick en pointe.

La suite après cette publicité

D'entrée, les Écossais démarraient tambour battant, en mettant du rythme et de l'intensité dans les duels. Ils étaient d'ailleurs les premiers à se montrer dangereux avec McGinn, qui tentait une frappe contrée par Kalas, qui était à l'origine d'un mauvais dégagement (6e). Asphyxiés durant dix minutes, les Tchèques touchaient un peu plus le ballon avec Darida (13e, coup franc) avant de se procurer une occasion franche avec Schick, dont la reprise du gauche était repoussée en corner par Marshall (16e). Dans la foulée, l'Écosse répliquait avec un tir de Dykes qui passait à côté du cadre (18e). Les deux équipes se rendaient coup pour coup.

Schick a marqué un but magnifique

Et alors que la République Tchèque poussait, l'Écosse tentait d'ouvrir le score en contre. Esseulé côté gauche, Robertson, servi par Christie, envoyait un tir puissant de l'intérieur du pied gauche détourné en corner par Vaclik, solide sur sa ligne (32e). Le match s'enflammait avant de retomber. Les Tchèques posaient le jeu et ça payait. Après un bel appel, Coufal centrait du droit pour Schick qui plaçait une tête décroisée gagnante (0-1, 42e). Et si McTomminay réclamait un pénalty (45e), le score ne changeait pas à la pause (0-1). Dès la reprise, Marshall repoussait les tentatives de Schick (46e) et Darida (47e). À la 48e, l'Écosse répondait avec un tir sur la transversale de Hendry.

Battu sur cette occasion, Vaclick sauvait les siens d'une main ferme alors qu'il était lobé par Kalas et sous la menace de Dyke. Dans la foulée, Schick, voyant que Marshall était trop avancé, marquait d'un sublime lob du gauche d'environ 45 mètres (0-2, 52e). Touchés, les Écossais subissaient. Ils réagissaient avec Armstrong (61e), Dykes (62e, 66e tir à bout portant). Mais tous échouaient face à un excellent Vaclick. La République Tchèque insistait avec Schick, proche du triplé (81e). Malgré des occasions de part et d'autre, le score ne changeait pas. Les Tchèques s'imposaient 2 à O et frappaient un joli coup en revenant à hauteur de l'Angleterre au classement (3 points).

Plus d'infos

Commentaires