Mais qui est Danny Ings, la nouvelle sensation que s'arrachent les grands de Premier League ?

Cette saison, via le promu Burnley, l'Angleterre a découvert Danny Ings. En l'espace de quelques mois, l'attaquant de 22 ans s'est forgé une belle réputation, au point d'être vu comme un grand espoir à son poste, d'intéresser le sélectionneur Hodgson ainsi que les grands clubs de Premier League.

Danny Ings, la nouvelle star anglaise
Danny Ings, la nouvelle star anglaise ©Maxppp

Manchester United, Liverpool, Tottenham, et même la Real Sociedad de David Moyes. Danny Ings ne manque pas de prétendants, et nul doute que l'attaquant sera l'un des agitateurs du prochain mercato estival. Comme une curiosité. Parce que si l'intérêt de clubs huppés apparaît logique du fait des prestations du joueur – 9 buts et 4 passes décisives cette saison en Premier League – et de son potentiel, force est de constater qu'il était encore un parfait inconnu il y a de cela quelques mois.

La suite après cette publicité

Et pour cause : au-delà de cette campagne, le jeune attaquant a toujours évolué dans les divisions inférieures. La faute à pas de chance, et à une évolution loin d'être limpide. Formé à Bournemouth, il a fait ses armes en League One, troisième échelon britannique, avant de glaner un transfert pour l'étage supérieur avec son club actuel à l'été 2011. Là, une double blessure au genou l'a contraint à traverser deux campagnes en dents de scie. Ce n'est qu'avec ses 20 buts sur le dernier exercice, déterminants dans la montée des Scarets, qu'Ings a commencé à se faire un nom.

Avec ses performances dans l'élite, il a parfait sa réputation. Excellent finisseur, rapide et pouvant évoluer à plusieurs postes sur le front de l'attaque, Ings est dès lors perçu comme un grand espoir anglais et les médias militent déjà pour une convocation chez les Three Lions. S'il y aura assurément avenir en sélection, restera dès lors à savoir quel sera son prochain club. Burnley, qui estime qu'il sera difficile de retenir son buteur en fin de bail, espère encore récupérer une petite compensation. Nul doute que le cas Danny Ings rythmera l'été anglais, les tabloïds étant déjà très sensibles à son évolution.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires