Tiago Dantas, l'autre coup estival du Bayern Munich

Dans les dernières heures du mercato, le Bayern Munich a mis la main sur un grand espoir portugais Tiago Dantas.

Tiago Dantas à l'entraînement du Bayern Munich
Tiago Dantas à l'entraînement du Bayern Munich ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une sacrée accélération. Dans les dernières heures du mercato, le Bayern Munich a offert plusieurs recrues à Hans Flick, de Marc Roca à Bouna Sarr en passant par Douglas Costa et Éric Maxim Choupo-Moting. Et ce n'est pas tout, les Bavarois ont aussi mis la main, de manière plus confidentielle, sur Tiago Dantas, grand espoir portugais formé à Benfica.

Pour l'heure, le jeune homme de 19 ans, également courtisé par le Borussia Dortmund au cours des derniers mois, ne pourra évoluer qu'avec la réserve munichoise, son arrivée ayant été annoncé et enregistrée hors délai. Le Lusitanien, international U20, pourra donc s'acclimater au football allemand au sein de la troisième division dans un premier temps, mais le staff bavarois semble énormément compter sur lui.

Avec lui, le Bayern voit loin

Considéré comme l'une des pousses les plus prometteuses de l'académie du SLB, il n'a jamais vraiment eu sa chance en équipe première, barré par la concurrence, avec une seule apparition à son actif en Coupe de la Ligue, pour les cinq dernières minutes d'un match contre le Vitoria Setubal (2-2). Son talent est pourtant indéniable. Techniquement au-dessus de la moyenne, bon tireur de coups de pied arrêtés (il est droitier), il possède une qualité de passe et une vision du jeu bien au-dessus de la moyenne.

Milieu polyvalent au profil de meneur, ce petit gabarit (1m69, 56 kg) compte une petite expérience avec 49 apparitions en Liga Pro (équivalent de la Ligue 2), pour 5 buts et 6 passes décisives. Il portait aussi le brassard de capitaine lors du parcours des siens en Youth League cette saison, achevé en finale, perdue contre le Real Madrid (3-2). Il devra prouver et monter en puissance, mais déjà, en Allemagne, on l'imagine comme un successeur potentiel à Thiago Alcantara sur le long terme en équipe première. Il suffit de voir combien les champions d'Europe en titre ont investi pour se l'offrir.

Un deal déjà ficelé

S'il ne s'agit que d'un prêt pour l'heure, ce dernier est assorti d'une option d'achat, fixée à 7,5-8 M€. Mais ce n'est pas tout. Selon les indiscrétions du Correio da Manhã, si le FCB actionne cette option, il devra également verser 10 M€ de plus au SLB, payables en deux fois. Les pensionnaires du Estadio da Luz ont décidé de ne pas le conserver, mais ils se sont aussi réservés 25% sur une future plus-value, conscients de son énorme potentiel, même s'il n'entrait pas dans les plans de Jorge Jesus.

«Je ne pouvais pas couper les jambes du garçon», a ainsi lâché récemment le président benfiquiste Luis Filipe Vieira, relayé par O Jogo, très critiqué pour avoir laissé filer ce si prometteur élément maison alors qu'il l'avait prolongé quelques mois auparavant jusqu'en juin 2024, avec une clause libératoire fixée à 88 M€. L'avenir dira si cette opération s'avèrera payante pour les trois parties.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires