Ligue des Champions : le PSG sait quels exemples suivre

Le Paris Saint-Germain va devoir l'emporter par deux buts d'écart ou avec un score supérieur à 3-2 ce mardi soir à l'Etihad Stadium contre Manchester City. Si tel est le cas, les joueurs de Pochettino iront en finale de la C1. Trois équipes ont réussi à battre les Skyblues dans leur antre cette saison en Premier League. Toutes avec des résultats qui arrangeraient le Paris SG.

Stuart Dallas, Bruno Fernandes et Jamie Vardy (de gauche à droite)
Stuart Dallas, Bruno Fernandes et Jamie Vardy (de gauche à droite) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain se déplace en Angleterre pour affronter Manchester City dans le cadre des demies-finales retour de la Ligue des Champions. Lors de la première manche, après une première période maîtrisée, les Franciliens menaient sur le score d'un but à zéro grâce à Marquinhos. Mais tout s'est effondré en seconde période et les joueurs de Mauricio Pochettino ont encaissé deux buts.

La donne est donc claire pour cette seconde confrontation, les Parisiens, privés d'Idrissa Gueye, suspendu, et avec un Mbappé, s'il débute, amoindri, devront remporter la rencontre s'ils veulent se hisser jusqu'en finale de la C1 pour une deuxième année consécutive. Mais ce n'est pas tout. Ils devront l'emporter par deux buts d'écart, sauf si le score est supérieur à trois buts à deux. Ce qui n'est pas aisé, mais pas non plus impossible.

L'exemple Leicester

En effet, il existe des précédents. Manchester City est certes maître chez lui, mais en Premier League, les Skyblues ont déjà connu quatre défaites. Une s'est faite à l'extérieur, sur le terrain de Tottehnam en novembre dernier, sur le score de deux buts à zéro. Avec ce score, le Paris SG éliminerait l'équipe de Guardiola. Mais les trois autres défaites des Citizens dans le championnat anglais se sont déroulées à domicile sur des scores qui qualifieraient le PSG ou qui les enverraient en prolongations.

Premier élément d'espoir : la troisième journée. Les Foxes de Jamie Vardy se déplacent à l'Etihad et concèdent rapidement l'ouverture du score par Riyad Mahrez (4e). Jamie Vardy inscrit ensuite un triplé, dont deux buts sur penalty (37e, sp, 53e et 58e, sp). James Maddison alourdit la marque (78e) avant que Nathan Aké réduise l'écart (84e). En toute fin de match, Youri Tielemans aggrave le score (88e, sp). Trois penalties et une première défaite à domicile, qui remonte certes, mais qui offre de l'espoir.

MU et Leeds l'ont aussi fait

La seconde intervient en mars dernier contre l'ennemi, Manchester United, que les Parisiens ont déjà vaincu une fois cette saison en phase de poules de la C1 (2-0, à Old Trafford, 1-2 au Parc des Princes). Dès la deuxième minute, l'infatigable Bruno Fernandes inscrit un but sur un penalty. Avant l'heure de jeu, le latéral gauche, Luke Shaw double la mise (50e). Et les Citizens ne reviendront jamais.

Enfin, troisième confrontation qui donne des raisons d'espérer : le match contre Leeds, l'équipe de Marcelo Bielsa. Celle-ci est encore plus récente puisqu'elle a eu lieu il n'y a même pas un mois, le 10 avril dernier. Juste avant la pause, Stuart Dallas ouvrait la marque (42e). Et, malgré l'exclusion de Laim Cooper (45e +1), les joueurs d'El Loco allaient puiser dans leurs ressources après l'égalisation de Ferran Torres (77e). En effet, Stuart Dallas, encore lui, piquait les Skyblues dans le temps additionnel (90e +1).

Avec les deux premiers résultats, Neymar et consorts seraient directement qualifiés pour la finale. Avec le même résultat que Leeds, ils iraient en prolongations avec l'espoir de marquer encore un but ou d'aller aux tirs au but. Tout n'est donc pas impossible et les exemples existent. Au Paris SG maintenant de s'en inspirer et d'écrire encore un peu plus l'histoire de ses belles épopées européennes.

Plus d'infos

Commentaires