Thomas Meunier se lâche encore sur Leonardo et le PSG

Désormais joueur du Borussia Dortmund, Thomas Meunier est à nouveau revenu sur son départ du PSG et la polémique qui est née entre lui et Leonardo au sujet de sa prolongation de deux mois. Le Belge lâche ses vérités et il a visiblement du mal à digérer le comportement du club français et de Leonardo.

Thomas Meunier sous le maillot du PSG face à Dortmund
Thomas Meunier sous le maillot du PSG face à Dortmund ©Maxppp

La fin de l'histoire entre Thomas Meunier et le PSG s'est terminée plutôt curieusement. En fin de contrat et malgré plusieurs appels du pied à sa direction, le Belge n'a jamais reçu de proposition pour prolonger dans la capitale française. Pire encore, depuis son arrivée au Borussia Dortmund, le joueur a accusé Leonardo de ne pas avoir été correct avec lui ces dernières semaines, lui interdisant carrément l'accès au Camp des Loges lors de ses derniers jours. Les deux hommes ont échangé des mots doux par médias interposés. Un autre sujet de discorde est revenu sur la table : la prolongation de deux mois des joueurs en fin de contrat pour qu'ils puissent tout de même terminer la saison, jouer les deux finales coupes et surtout le Final 8 de la Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Pour Meunier, le PSG ne voulait pas vraiment le prolonger

Des discussions ont eu lieu entre le PSG et le Borussia Dortmund mais d'après le latéral de 28 ans, ce n'est pas allé plus loin. Car oui Meunier s'est de nouveau exprimé sur cette affaire dans un entretien accordé à la RTBF qui sera diffusé lundi mais dont un extrait a déjà été dévoilé. Attention, ça pique. «J'ai presque été me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu'ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j'étais joueur de Dortmund. (...) J'avais eu Leonardo au téléphone et il me demande : "est-ce que toi tu es encore prêt à jour la Champions League ?" Je lui dis : "à 100%, je serai concerné jusqu'au bout. Je veux terminer. Même si c'est pour se faire sortir en 1/4 de finale. Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes."»

C'est là que les choses se sont compliquées. Visiblement, le PSG et le directeur sportif brésilien n'avaient pas vraiment envie d'aller plus loin, alors que Leonardo avait promis au joueur d'ouvrir des négociations avec le Borussia Dortmund pour tenter de trouver un accord. «Leonardo me dit qu'on va essayer de trouver une solution et c'est un peu ce que Watzke a dit dans l'interview qu'il a faite récemment : "Thomas est venu, il nous a expliqué. Nous on comprend" (...) Finalement, qu'est-ce que je lis dans la presse ? Que Meunier ne veut pas prolonger avec le PSG, ça ne l'intéresse pas. C'était un peu ingrat au niveau de la communication.» Evidemment, le Belge a la sensation d'être le dindon de la farce dans cette histoire même si Leonardo avait indiqué avoir tenté de se faire prêter le joueur. «Le club allemand a exigé un prêt payant. Dans ces conditions, c'était impossible» s'était-il défendu.

«Je ne pouvais pas venir m'entraîner, même la dernière semaine»

Meunier ne l'entend pas comme ça et accuse la communication parisienne de ne pas avoir été correcte avec lui, comme si on souhaitait lui faire payer quelque chose. «Le fait de ne pas avoir trouvé d'accord entre Paris et Dortmund, ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu'il n'y a pas eu d'accord. Donc il n'y a même pas eu de proposition. La 1ère étape, c'était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c'est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c'est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée... Ce n'était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j'ai bien compris qu'il n'y avait pas vraiment d'envie de vouloir me prolonger. Ça été clair comme de l'eau de roche.»

Puis est venu le temps du divorce. L'international a conclu sa longue intervention télévisée en décrivant ses derniers jours au PSG où il s'est donc vu refuser l'accès au Camp des Loges. «Je pouvais faire mes valises. D'où la lettre d'avocat que j'ai reçue de la part du club. Elle me stipulait que je n'étais plus le bienvenu au club, que je ne pouvais pas venir m'entraîner, même la dernière semaine. J'ai trouvé ça hallucinant ! (...) Donc d'un coup, tu passes pour un pestiféré alors que tu as toujours été correct avec le club. Professionnel, correct, respectueux... c'est à n'y rien comprendre ! Donc ça été un communiqué du club comme quoi je refusais de prolonger... alors qu'en réalité ce n'est pas ça, puisque c'est carrément moi qui ai été un peu le médiateur entre Dortmund et le PSG.» Triste fin d'histoire.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires