L'OL déjà armé pour la succession de Jean-Michel Aulas

Chef des Gones depuis 34 ans, le célèbre président de l'OL a été une nouvelle fois interrogé sur sa succession. Et il n'est pas inquiet.

Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais
Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais ©Maxppp

Président de l’Olympique Lyonnais depuis 1987, Jean-Michel Aulas est une légende du club rhodanien. Référence des patrons de club en France, l’homme d’affaires lyonnais a su hisser les Gones au sommet du football hexagonal (7 titres de champion de France consécutifs) et a même tutoyé le haut de l’affiche en Ligue des Champions en parvenant à se qualifier à deux reprises pour les demi-finales (en 2010 et en 2020).

La suite après cette publicité

Capable de faire passer l’OL du statut de club criblé de dettes à un poids lourd pesant près de 300 M€ de budget doté de son propre stade, JMA a tout fait. Mais plus les années passent, plus la question de son départ de la présidence se répète. Patron du club de basket de l’ASVEL, Tony Parker a d’ailleurs été présenté comme un potentiel successeur. Homme de pouvoir, Aulas a indiqué qu’il n’était pas inquiet pour « l’après JMA ».

Aulas prépare l'avenir

« J’ai embauché les meilleurs à chaque poste, ce qui me libère afin de réfléchir à l’avenir. Le jour où je n’aurais plus cette capacité à me projeter, on prendra quelqu’un d’autre. Et l’entreprise continuera de tourner », a-t-il confié dans un entretien accordé à France Football, avant d’expliquer qu’il comptait dans son club plusieurs personnes capables d’assurer l’esprit de conquête de l’OL durant plusieurs décennies.

« Je ne suis pas seul ! Juninho va construire notre avenir sportif. Chez les filles, Sonia Bompastor possède le même profil. L’OL dispose des gens qui, autant sportivement que dans le business, possèdent la vision du développement jusqu’en 2040 au moins. Mais je ne suis pas encore parti… » Et pour rappel, JMA avait déclaré qu’il aimerait passer le flambeau d’ici 2024, quand il aura 75 ans.

Plus d'infos

Commentaires