Nantes : Antoine Kombouaré s'emporte face aux journalistes

Antoine Kombouaré lors de la réception de l'OM à la Beaujoire
Antoine Kombouaré lors de la réception de l'OM à la Beaujoire ©Maxppp

Présent en conférence de presse ce vendredi, avant de recevoir Troyes, ce dimanche à 15 heures, Antoine Kombouaré l'entraîneur du FC Nantes a longuement été interrogé sur son changement tactique opéré lors de la défaite face à Reims (1-3) le week-end dernier. Après deux probantes victoires obtenues contre Angers (4-1) et Brest (3-1), le coach des Canaris avait décidé d'abandonner son habituel système tactique en 4-2-3-1 pour tester un 4-3-3 face aux Rémois. Un pari qui n'a pas franchement fonctionné. Mais le tacticien âgé de 57 ans n'a pas vraiment apprécié les interrogations formulées par les journalistes et l'ensemble en a pris pour son grade : «vous avez envie de me faire chier ? Ce n’est pas le système qui donne un résultat mais l’animation», a-t-il dans un premier temps asséné d'un ton ricaneur mais un brin agacé avant de poursuivre.

La suite après cette publicité

«On a égalisé dans ce système. J’ai changé après pour un 4-2-3-1 et on a pris deux buts de plus. Arrêtez. Je ne réponds pas à ce genre de question. Ce qui m’importe, c’est comment se comporte l’équipe. Contre Reims, on a été un peu suffisant. On pensait avoir fait le plus dur en revenant au score. J’aurais peut-être dû rester en 4-3-3... Je vais changer de système chaque week-end. Tous les gens qui pensent que c’est la faute du système n’y connaissent rien au foot.» Connu pour son franc-parler, le coach nantais a surtout voulu préciser qu'au-delà du système tactique, l'animation proposée restait la base des résultats, sans parler de la qualité de l'effectif : «vous pouvez penser différemment. Je choisis des systèmes par rapport aux joueurs qui peuvent jouer. Arrêtez avec le système, vous me fatiguez... Peut-être que Reims était juste meilleur. Il y a plein de raisons. Vous avez cru qu'on était la meilleure équipe de France ? On perdra d'autres matchs… Vous avez commencé à parler d’autres objectifs, mais nous on sait qu’il y aura des matchs compliqués. Ce qui est important, c’est de réagir. J’ai toujours dit que mon équipe était fragile.»

Plus d'infos

Commentaires