L'UEFA annonce ses mesures exceptionnelles pour le fair-play financier

Après avoir validé le Final 8 en Ligue des Champions, l'instance dirigeante du football européen vient cette fois d'officialiser l'assouplissement du FPF. Explications.

Le logo de l'UEFA
Le logo de l'UEFA ©Maxppp

Après le temps des rumeurs, voici venu le temps des annonces officielles. Ainsi, après avoir confirmé les formats de la fin de la saison en Ligue des Champions et en Ligue Europa, l’UEFA s’est cette fois-ci exprimée sur un autre sujet très attendu par les clubs : l’assouplissement des règles du fair-play financier. Crise du COVID-19 oblige, de nombreux clubs se retrouvent dans des situations financières extrêmement compliquées. Face à cette situation exceptionnelle, beaucoup réclamaient donc un geste de l’instance dirigeante du football européen vis-à-vis des règles du FPF.

La suite après cette publicité

Cette dernière les a écoutés et vient donc de publier les mesures adoptées, confirmant toutefois que le FPF version 2020 n’est pas annulé. « Le Comité exécutif de l'UEFA s'est réuni aujourd'hui par vidéoconférence et a approuvé un ensemble de mesures d'urgence temporaires en tant qu'additif au règlement sur la licence des clubs et le fair-play financier afin de prendre en compte les effets négatifs de COVID-19 sur les finances des clubs. Ces mesures ont été élaborées et soutenues à l'unanimité par toutes les parties prenantes au sein du groupe de travail d'urgence de l'UEFA sur les questions juridiques, réglementaires et financières, qui comprend des représentants de l'UEFA, de la Cour des comptes européenne, des ligues européennes et de la FIFPRO Europe. »

L'OM pas tiré d'affaire

Et sans surprise, la principale mesure est le report d’un an de la validation des comptes de 2020. « L’évaluation de l'exercice 2020 est reportée d'une saison et sera examinée en même temps que l'exercice 2021 », indique l’UEFA sur son site officiel. Une bonne nouvelle donc pour une majeure partie des formations. Cependant, pour les clubs déjà ciblés l’instance dirigeante avant la crise sanitaire, l’épée de Damoclès est toujours là.

« La période de suivi 2020/2021 est raccourcie et ne couvre que deux périodes de reporting (exercices clos en 2018 et 2019). La période de suivi 2021/2022 est prolongée et couvre quatre périodes de reporting (exercices clôturés en 2018-2019-2020 et 2021). Les exercices 2020 et 2021 sont examinés comme une seule période. » Qualifié pour la prochaine Ligue des Champions mais affichant un déficit de 91 M€ pour l’exercice 2018/2019, l’Olympique de Marseille n’en a donc pas terminé avec le FPF puisque les périodes 2018 et 2019 seront bien examinées.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires