Fair-play financier : les sanctions de l'UEFA sont tombées pour l'OM

Après l'annonce de l'assouplissement du fair-play financier par l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen n'a pas épargné le club phocéen pour autant. Mais l'OM pourra quand même disputer la Ligue des Champions.

Frank Mc Court en tribunes à l'Orange Vélodrome
Frank Mc Court en tribunes à l'Orange Vélodrome ©Maxppp

L'Olympique de Marseille pouvait trembler. En affichant un déficit d'environ 90 M€ au terme de l'exercice 2018/2019, le club phocéen s'était fait épingler par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier. A l'époque, l'OM avait passé un accord avec l'instance dirigeante du football européen. Un accord qui stipulait que les comptes de l'OM soient déficitaires à hauteur de 30 millions d'euros dès cette saison. Marseille avait également l'obligation de s'acquitter d'une amende de 6 M€.

La suite après cette publicité

Mais le 5 mars dernier, l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) frappait plus fort. Accusé de ne pas avoir respecté les termes de son accord, le vice-champion de France 2020 avait vu son cas être déféré par l'ICFC. De quoi faire craindre le pire, et notamment une exclusion de la prochaine Ligue des Champions.

L'OM sanctionné mais autorisé à jouer la Ligue des Champions

Au final, l'OM pourra bien disputer la coupe aux grandes oreilles la saison prochaine. L'UEFA vient d'annoncer sur son site officiel que : «le 12 juin 2020, la Chambre d'arbitrage de la Commission du contrôle financier des clubs (CFCB) de l'UEFA a rendu une décision dans le cas du club Olympique de Marseille, qui avait été déféré à la chambre par le chef enquêteur du CFCB après la rupture d'un accord de règlement que le club a signé en juin 2019. Le club a été condamné à une amende de 3 000 000 € ainsi qu'à une retenue permanente de 15% sur les revenus qu'il aurait le droit de percevoir pour toute participation aux compétitions interclubs de l'UEFA au cours des saisons 2020 / 2021 et 2021/2022».

Mais ce n'est pas tout. «La chambre des prix CFCB a également imposé une restriction à 23 joueurs sur le nombre de joueurs que l'Olympique de Marseille peut inscrire dans sa liste A pour participer aux compétitions interclubs de l'UEFA en 2020/2021, 2021/2022 et 2022/2023. À la suite de cette décision, l'accord de règlement en date de juin 2019 n'est plus en vigueur. Cette décision peut faire l'objet d'un recours devant le Tribunal arbitral du sport, conformément à l'article 34, paragraphe 2, du règlement de procédure régissant la Commission de contrôle financier des clubs de l'UEFA, ainsi qu'aux articles 62 et 63 des Statuts. de l'UEFA», conclut le communiqué.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires