Javier Tebas tacle Manchester City et son «dopage financier»

Javier Tebas, le patron de La Liga
Javier Tebas, le patron de La Liga ©Maxppp

Où Lionel Messi jouera-t-il en 2021-2022 ? Difficile d'y répondre alors que La Pulga est libre de tout contrat depuis le 1er juillet dernier. Si Ronald Koeman est confiant à l'idée de voir la star argentine signer un nouveau bail avec son club de toujours, Javier Tebas a fait savoir que le FC Barcelone allait devoir réduire considérablement sa masse salariale avant de faire signer un nouveau contrat juteux à Messi. Le président de la Liga, qui s'est récemment pris le bec avec Pep Guardiola, a asséné un petit tacle au club du coach catalan, Manchester City, concernant le dossier du sextuple Ballon d'Or, mais pas que.

La suite après cette publicité

«Manchester City a perdu 270 millions d'euros (pendant la pandémie de Covid-19), donc évidemment, ils n'envisageraient même pas de signer Messi. S'ils le font, ce sera du dopage financier. Je l'ai dit à [Pep] Guardiola aussi. Je lui ai directement dit : "auriez-vous gagné autant de titres sans autant de dopage économique ?" Lorsque le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) a acquitté Manchester City (d'une interdiction de recrutement, NDLR), il y a eu beaucoup de commentaires à ce sujet. (Jose) Mourinho et tous ces autres entraîneurs l'ont dit. Si cela se produit, je pense que ce serait absolument incroyable. C'est le genre de gouvernance où nous devrions établir des procès-verbaux. Ce dopage économique est ce qui nuit vraiment au football», a ainsi lâché Javier Tebas dans des propos relayés par Sky Sports. Pep Guardiola et les Skyblues apprécieront.

Plus d'infos

Commentaires