PSG : le tacle bien appuyé de Jérôme Rothen sur Mauricio Pochettino

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain
Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain ©Maxppp
La suite après cette publicité

Incompréhension. Malgré un recrutement XXL l'été dernier et une équipe de galactique bâtie pour aller glaner la première Ligue des Champions de l'histoire du Paris Saint-Germain, Mauricio Pochettino peine à convaincre les observateurs du ballon rond. La raison ? Le jeu proposé par son équipe laisse à désirer, à l'image de l'exploitation du trio offensif formé par Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé (MNM). Jérôme Rothen estime par exemple que les Rouge et Bleu n'ont pas d'identité claire et l'ancien joueur PSG a pointé du doigt l'entraîneur argentin et sa communication douteuse, notamment après le nul contre l'OM lors du Classique dimanche (0-0, 11ème journée de L1). « Ce n'est pas la première fois (que Mauricio Pochettino prend les gens pour des imbéciles) », a-t-il d'abord lancé, avant de poursuivre.

« D'où mon ras-le-bol et mon envie de dire stop. Tu ne peux pas être à l'opposé (sic), comme ça, tout le temps (éloigné de la réalité, NDLR). Quelques fois, pour protéger un groupe, tes joueurs, un club, pas de souci, ça peut arriver. Mais la langue de bois, ça va deux secondes. À travers sa déclaration d'hier (dimanche) où il embelli les choses comme tout le temps (Pochettino a déclaré être satisfait du match de Neymar à Marseille, NDLR), là il est totalement à l'opposé de la prestation collective et de celle de Neymar. J'ai envie de lui dire mais qu'est-ce qui vous empêche de dire des vérités. Lors des 8 derniers matchs, le PSG a été bon 0 fois sur 90 minutes. [...] Il y a des manques à tous les niveaux. On ne sait pas où il veut en venir, on ne sait pas comment il veut jouer. Encore une fois, je n'avais pas de doutes au moment où Mauricio Pochettino a signé. Maintenant, j'en ai plein. En termes de communication, de ce qu'il veut mettre sur le terrain, ses principes de jeu... [...] ». Et Rothen de conclure : « il n'y a aucune progression, il y a de la régression monsieur Pochettino. » L'incompréhension est totale.

Plus d'infos

Commentaires