Un nouveau courtisan s'invite dans le dossier N'Golo Kanté

Annoncé sur le départ de Chelsea, N'Golo Kanté dispose de courtisans. Outre l'Inter Milan, c'est Manchester United qui serait entré dans la danse à quelques encablures de la fin du mercato.

N'Golo Kanté à son arrivée à Clairefontaine
N'Golo Kanté à son arrivée à Clairefontaine ©Maxppp

Il reste exactement une semaine de mercato. Certains éléments vont quitter leur club, d'autres vont arriver et la dernière ligne droite du marché estival est souvent haletante et on espère que ce sera la même chose cette saison puisqu'il a été atone jusqu'ici. A Chelsea, on a beaucoup recruté. C'est un euphémisme. Et il faut maintenant faire partir certains éléments et ce ne sont pas forcément ceux qui sont invités à partir qui vont le faire.

La suite après cette publicité

« Il y a beaucoup de rumeurs sur ces joueurs et d'autres aussi, donc chaque joueur serait toujours dans une situation au cas par cas, et une solution serait trouvée si c'était une solution heureuse pour le joueur, pour moi et le club. Encore une fois, ce sont des rumeurs, je ne peux pas parler de ces choses, mais quand les joueurs sont à nous, ce n'est pas ma position de spéculer sur ce qui peut être, et c'est la même chose de l'autre côté sur des joueurs d'autres clubs », expliquait récemment Frank Lampard.

N'Golo Kanté devrait faire une croix sur une partie de ses 330 000 euros par semaine

Au milieu de terrain, les Blues pourraient perdre un de leurs deux hommes forts. Le premier, Jorginho, est pisté par le Paris SG. N'Golo Kanté, lui, aurait pris la décision de quitter les pensionnaires de Stamford Bridge. Son avenir semblait déjà tout tracé puisque l'international français, champion du Monde en 2018, est sur les tablettes d'Antonio Conte, le technicien italien de l'Inter.

Mais visiblement, ce n'est pas la seule écurie intéressée par les services du Tricolore. Si on en croit les informations du Mirror, Manchester United aurait fait une demande de transfert à Chelsea. Des contacts ont été initiés entre les Red Devils et les conseillers du joueur mais le deal pourrait uniquement se faire si le joueur baissait drastiquement son salaire (d'environ 330 000 euros par semaine) ! Ce qui semble, pour le moment, relativement impossible. Mais qui ne tente rien... n'a rien !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires