Le communiqué du Barça suite aux accusations de corruption

La guerre est déclarée au FC Barcelone. Depuis un certain moment maintenant, la tension est palpable en coulisse au sein de l'écurie espagnole. Et ces derniers jours, elle est encore montée d'un cran, notamment après les diverses sorties médiatiques d'Emili Rouseau, dirigeant du club et fidèle de Josep Maria Bartomeu qui a été invité à rendre son tablier. Ce vendredi, il a donc encore attaqué en insinuant qu'il y avait eu corruption dans l'histoire du Barçagate. Et la réponse des Blaugranas ne s'est pas fait attendre. Le club culé a publié un communiqué de presse cet après-midi.

«Compte tenu des accusations graves et infondées portées ce matin par M. Emili Rousaud, ancien vice-président institutionnel du Club, dans diverses interviews avec les médias, le FC Barcelone nie catégoriquement toute action qui pourrait être qualifiée de corruption, et se réserve donc le droit de dépôt d'actions criminelles pouvant correspondre. En ce sens, l'analyse des services de surveillance des réseaux sociaux fait l'objet d'un audit indépendant approfondi par PriceWaterhouseCoopers (PWC), qui est toujours en cours (...) Enfin, les démissions de membres du Conseil d'administration annoncées au cours des dernières heures ont eu lieu à la suite du remodelage du conseil promu cette semaine par le président Josep Maria Bartomeu, et qui s'achèvera dans les prochains jours. Ce remodelage du Conseil d'Administration vise à affronter avec le maximum de garanties la dernière section du mandat, dans le but de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour préparer l'avenir du club, surmonter les conséquences de la crise sanitaire que nous traversons, et compléter les actions du programme de gestion commencé en 2010 et le plan stratégique qui a été approuvé en 2015.»

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires