Ligue 1 : les explications de Sampaoli sur la mauvaise passe de l'OM

Malgré la victoire contre Troyes ce dimanche soir, l'OM n'a pas rassuré. Jorge Sampaoli a donné des explications en conférence de presse.

Jorge Sampaoli dirige ses hommes contre la Lazio
Jorge Sampaoli dirige ses hommes contre la Lazio ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis quelque temps, l'Olympique de Marseille a beaucoup de mal. L'équipe qui affolait tout le monde l'été dernier a complètement disparu. Si, évidemment, sur le bilan comptable, les Phocéens sont très bien placés, il faut dire que dans le jeu, c'est plus que compliqué. L'élimination de la Ligue Europa, en baissant les bras à Istanbul ce jeudi (2-4) va laisser des traces.

Pour autant, avec la réception de Troyes (1-0), ce dimanche soir, on se disait que c'était l'occasion de se refaire la cerise. Une équipe qui joue un peu, mais qui encaisse beaucoup, les conditions étaient presque idéales. Elles l'auraient été encore plus avec un froid moins polaire et un Vélodrome touché par un huis clos. Après une première période insipide, l'OM a un peu haussé le ton en seconde période.

« Dans ce métier, le besoin de gagner, c'est de la survie »

Ils ont d'ailleurs fini par trouver la faille grâce à Pol Lirola, bien lancé dans le dos de la défense par Dimitri Payet. Mais c'est très loin d'avoir convaincu le monde. Jorge Sampaoli s'est d'ailleurs expliqué sur tout cela en conférence de presse : « dans ce métier, le besoin de gagner, c'est de la survie. On travaille tous les jours pour les joueurs, le club, dernièrement ça a été difficile. Cette possibilité de renouer avec la victoire, ça signifie rester en haut du classement. Si on gagne le match reporté, on sera installé à la seconde position ».

Mais El Pelado ne s'est pas arrêté en si bon chemin. « Peut-être que vous avez raison. C'est compliqué, il y a pu avoir de la joie en début de saison. Il y a des fluctuations, il y a une baisse collective parfois. Il faut revenir sur les deux compétitions qu'on joue et c'est une équipe jeune. Il y a eu des matches qu'on aurait dû gagner et cela a généré de la peur et de l'indécision. Il faut vaincre cette peur et retrouver cette équipe qui nous a tant plu. Cette équipe est construite pour avoir le contrôle et être dans l'autre moitié du terrain. Contre Lens on aurait pu gagner et on a perdu. Chaque équipe qui joue est mieux préparée pour gagner. On veut défendre nos chances en jouant et ne pas subir des va et viens constants qui ne nous réussissent pas », a-t-il expliqué. Mais, ce ne sera pas tout de suite parce que l'OM enchaîne, dans trois jours, contre Nantes.

Plus d'infos

Commentaires