Équipe de France : Karim Benzema n'est pas dupe...

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Équipe de France : Karim Benzema n'est pas dupe... @Maxppp

Parti en vacances à La Réunion, l'attaquant français a suivi de loin la folle rumeur annonçant un possible retour en sélection. Mais il sait que son cas suscite le débat.

La suite après cette publicité

Il y a un an et demi, son grand retour en équipe de France, après six ans d’absence, avait provoqué un vent de satisfaction et d’euphorie. Aujourd’hui, parler de Karim Benzema fait à nouveau débat. Tout est parti d’un article de L’Équipe que beaucoup ont interprété comme une critique envers l’attaquant du Real Madrid. Benzema forfait, ça laisse forcément plus de place à Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Olivier Giroud. Ce qui ne signifiait pas que le Merengue était un problème pour la sélection, même si son futur retour en sélection et ses relations avec ses coéquipiers d’attaque seront, pour le coup, forcément scrutés.

Un premier couac suivi d’une folle rumeur née en Espagne selon laquelle Benzema était bientôt remis de sa blessure et qu’il pourrait faire son retour à l’entraînement avec la Casa Blanca en milieu de semaine. Un bruit de couloir qui a donc forcément semé encore plus le doute sur son forfait avec les Bleus. Mais cette rumeur était finalement infondée. La seule certitude est que si la France soulève sa troisième Coupe du Monde, Karim Benzema sera sacré lui aussi.

À lire Affaire FFF : Noël Le Graët cartonne le rapport d’audit mandaté par le ministère des Sports !

Encore des zones d'ombre

En attendant, Didier Deschamps a profité d’une conférence de presse hier pour faire une mise au point sur ce dossier. « Vous cherchez des trucs. Ce n'est pas quelque chose qui occupe mon esprit, vous connaissez la situation. J'ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et les délais pour qu'il se rétablisse. Je ne sais pas où vous voulez aller avec votre question. » Et Benzema dans tout ça ? Parti à La Réunion pour passer ses vacances, le Madrilène fait toujours parler, et ce, pour plusieurs raisons. Dans son édition du jour, L’Équipe indique que les circonstances du départ soudain de l’attaquant du Qatar restent floues.

La suite après cette publicité

Parti très tôt de l’hôtel des Bleus (avant 7h du matin), Benzema a-t-il voulu prendre le premier vol pour rentrer ou le choix lui a-t-il été imposé par la FFF ? Ensuite, le quotidien explique que s’il a reçu beaucoup de messages de soutien de la part de ses coéquipiers, le natif de Bron n’est pas dupe et sait bien que son forfait profite à quelques joueurs. Pas sûr non plus qu’il ait compris pourquoi Deschamps ne l’a pas conservé alors qu’il n’a pas appelé de remplaçant (le groupe est resté à 25 alors qu’il pouvait être 26). Sur ce point, L’Équipe ajoute que DD n’a rien contre Benzema, mais il ne voulait surtout pas monopoliser du staff médical pour un joueur blessé et très incertain pour la suite du Mondial. Reste que ce départ très remarqué refera parler lorsque les prochaines échéances post Mondial de l’équipe de France se présenteront.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité