Arsenal : Alexandre Lacazette lâche ses vérités sur son avenir

Son nom est très souvent évoqué pour quitter Arsenal mais pour le moment Alexandre Lacazette est toujours là. L'attaquant affirme même qu'il n'a aucune intention de partir.

Alexandre Lacazette avec Arsenal
Alexandre Lacazette avec Arsenal ©Maxppp

Depuis qu'il est à Arsenal, à chaque mercato ou presque le nom d'Alexandre Lacazette (29 ans) est évoqué. Mais à chaque fois, il reste au sein du club anglais. Mikel Arteta a pris place sur le banc de touche et même si son temps de jeu diminue un peu et que ses statistiques n'étaient pas très reluisantes avant le restart, le Français est toujours là. Encore cet été, son nom est évoqué du côté de l'Atlético de Madrid pour financer un potentiel transfert de Thomas Partey, l'un des objectifs prioritaires de l’entraîneur espagnol d'Arsenal.

La suite après cette publicité

Lacazette en a un peu assez d'entendre tous ces bruits, lui qui s'est fait discret ces derniers mois. «Chaque été, il y a mon nom et l'Atlético dans la même phrase. C'est un peu chiant par moments, mais parfois on apprend des choses, c'est marrant. J'ai appris que j'avais appelé Antoine (Griezmann) pour parler de l'Atlético, par exemple, en lisant quelqu'un qui avait l'air plus au courant que moi. Cela peut être un peu pénible, mais ça fait partie du métier», concède-t-il dans les colonnes de L'Équipe ce vendredi soir.

Lacazette veut rester à Arsenal

Arrivé en 2017 en provenance de l'Olympique Lyonnais contre la somme de 53 M€, l'attaquant a encore deux ans de contrat et compte bien les honorer malgré les rumeurs. ESPN affirmait il y a quelques heures qu'il avait demandé à rencontrer ses dirigeants pour évoquer son avenir, lui qui est souvent moins considéré que son ami Pierre-Emerick Aubameyang et que le jeune Eddie Nketiah (21 ans) lui est parfois préféré. Et forcément, quand il entend sans cesse qu'il pourrait servir de monnaie d'échange, il s'interroge. Surtout ça ne lui donne pas vraiment le sourire.

«Si c'est vrai, non, cela ne fait pas plaisir. Mais ce qui compte, c'est le choix du coach (Mikel Arteta), sa confiance. C'est lui qui fait l'équipe, pas les directeurs en haut dans les bureaux, et je sais que j'ai sa confiance», assure le Gunner dont l'avenir, d'après sa volonté, s'inscrit au nord de Londres, où son contrat court jusqu'en juin 2022. «Moi, ma décision est prise.» Voilà qui devrait, du moins un temps, mettre fin aux rumeurs d'un départ d'Arsenal. Est-ce que son club l'entend de cette oreille ? Réponse à la fin du mercato.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires