Euro 2020 : le onze type de la troisième journée

La phase de poules de l'Euro a rendu son verdict. Et voici notre équipe type.

Le XI Type de la troisième journée
Le XI Type de la troisième journée ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ça y est, la phase de poules de l’Euro est terminée. Cette troisième journée a été riche en suspens et nous a offert quelques surprises. D’ailleurs, l’équipe type de cette troisième levée fait la part belle aux sélections les plus modestes qui ont su s’arracher pour filer en huitièmes de finale. On commence d’ailleurs avec le gardien suisse Yann Sommer. À 32 ans, le joueur du Borussia Mönchengladbach a largement aidé la Nati à disposer de la Turquie (3-1).

Devant lui, c’est une défense austro-danoise. À droite, on retrouve Joakim Maehle. buteur face à la Russie et élu homme du match par notre rédaction. Ensuite, vient le héros Andreas Christensen. Auteur d’une mine phénoménale face à la Russie (4-1), il a lui aussi guidé les siens vers une qualification historique, alors que les Scandinaves avaient perdu leurs deux premiers matches. Le joueur de Chelsea est épaulé dans l’axe par l’Autrichien Martin Hinteregger, impérial face à l’Ukraine. À gauche, son compatriote David Alaba est bien évidemment présent après sa passe décisive pour Christoph Baumgartner.

Au milieu, nous avons choisi d’aligner l’Espagnol Sergio Busquets. En larmes après le large succès de la Roja contre la Slovaquie (5-0), le joueur du FC Barcelone a craqué. Privé des deux premières rencontres après avoir été testé positif à la covid-19, Busquets est revenu dans le onze de départ et a prouvé qu’il était le patron du milieu espagnol. Devant lui, le Croate Nikola Vlasic. Certes, c’est Luka Modric et son extérieur du pied qui a permis à la Croatie de se qualifier, mais le joueur du CSKA Moscou n’a pas démérité.

Le duo Benzema-CR7 reformé

Buteur lui aussi contre l’Écosse, il a donné beaucoup de regrets aux supporters de son pays qui se demandent toujours pourquoi Zlatko Dalic ne l’a pas titularisé lors des deux premiers matches. Enfin, comment ne pas mettre celui qui cartonne avec les Pays-Bas depuis le début de cet Euro ? Auteur d’un doublé contre la Macédoine du Nord (son troisième but en autant de rencontres), Georginio Wijnaldum est incontournable.

En attaque, la pépite d’Arsenal Bukayo Saka (19 ans) a joué son premier match dans cet Euro. Et il y a fort à parier pour que Gareth Southgate ne le retire pas de sitôt de son onze type. Percutant, vif, Saka a été le dynamiteur du jeu anglais. La petite bombe britannique est logiquement accompagnée par Cristiano Ronaldo et Karim Benzema. Les deux anciens coéquipiers au Real Madrid ont signé un doublé chacun et CR7 en a profité au passage pour égaler le record d’Ali Daei (109 buts en sélection).

Plus d'infos

Commentaires