Vente OM : dix personnes sont déjà prêtes à travailler !

Après les déclarations de Mourad Boudjellal au sujet d'un rachat de l'OM, les informations se sont multipliées dans la presse. Des rumeurs tuées dans l’œuf par Jacques-Henri Eyraud hier en conférence de presse. Cependant, les potentiels investisseurs ont déjà mis une équipe en place pour l'avenir, si le deal se fait.

Mourad Boudjellal avant un match de Toulon (rugby)
Mourad Boudjellal avant un match de Toulon (rugby) ©Maxppp

Depuis vendredi matin, les supporters de l'Olympique de Marseille sont en effervescence. En effet, c'est ce jour précis que Mourad Boudjellal, l'ancien patron du Rugby club toulonnais (RCT), annonçait être porteur d'un projet de rachat du club : « je confirme que je suis porteur d’une offre pour le club de l’OM de fonds du Moyen-Orient. De fonds étatiques et privés qui proviennent du pétrole, de l’eau, de l’énergie et qui sont portés par un homme d’affaires tunisien très important. Il y a une banque privée d’affaires qui est mandatée pour faire une offre de rachat à M.McCourt ». Évidemment, ensuite c'est parti dans tous les sens.

La suite après cette publicité

Une somme globale (comprenant le prix du rachat, le passif et le futur mercato) de l'ordre de 700 millions d'euros sortait dans la presse tout comme le nom de la banque Rotschild, qui a d'ailleurs nié toute implication. Mourad Boudjellal indiquait ensuite avoir contacté Louis Acariès pour le rejoindre dans l'aventure. Enfin, l'homme d'affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi sortait aussi dans la presse. Dès la sortie de ce nom, l'OM a diligenté sa petite enquête et a affirmé que ce n'était pas sérieux, ce qui a poussé au démenti de Jacques-Henri Eyraud, ce samedi.

Le directeur sportif déjà trouvé ?

Dans le Journal du dimanche, on en apprend un peu plus. Une banque d'affaires doit être mandatée cette semaine pour faire une offre à l'OM. Ce serait surtout, en réalité, Louis Acariès qui aurait contacté Boudjellal en début de confinement tandis que le Franco-Tunisien réfléchit à comment se dévoiler publiquement dans les prochains jours. Concernant les échanges, les premières tentatives de contact avec Frank McCourt n'auraient pas abouti et les discussions avec son entourage sont restées informelles.

Toutefois, l'hebdomadaire précise que les nouveaux investisseurs, dont on ne connaît pas encore l'origine exacte, se seraient déjà mis au travail. En effet, pas moins de dix personnes seraient déjà prêtes à travailler une fois la vente actée. Mourad Boudjellal serait donc une sorte de président directeur général du club. Mais d'autres postes auraient déjà été attribués comme celui de directeur sportif et de directeur général. André Villas-Boas, lui, resterait aussi au club. À voir, donc...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires