Coronavirus, FC Nantes : l'improbable proposition de Waldemar Kita

La pandémie de coronavirus ne cesse de gagner du terrain en France. Celle-ci a également occasionné la suspension des compétitions domestiques dans l'Hexagone et en Europe notamment. Mercredi soir, beIN Sports, diffuseur de la Ligue 1 et la Ligue 2, annonçait son refus d'effectuer son versement des droits TV. Canal + avait lancé les hostilités quelques jours auparavant. Dos au mur sur le plan économique, les clubs français souhaitent reprendre au plus vite la compétition. Certains dirigeants auraient même demandé des dérogations de confinement. Dans une interview accordée à News Tank, le président du FC Nantes Waldemar Kita a exprimé son désir de reprendre l'entraînement le 15 avril prochain soit à la fin du confinement annoncé par le gouvernement. Et l'intéressé ne manque pas d'imagination puisqu'il propose que les joueurs soient enfermés dans un campus pour reprendre l'entraînement !

« J'ai fait une proposition dans un groupe de travail de la LFP : reprendre l'entraînement le 15 avril au moins jusqu'au 15 mai, après on verra ce que ça donnera. Je propose que les joueurs soient enfermés dans un campus comme pour une préparation d'avant-saison, avec un contrôle médical préalable. Tout le monde doit être contrôlé : les joueurs professionnels, le staff technique et le corps médical. Et il n'y a personne d'autre ! Pourquoi est-ce que je parle du 15 avril ? Parce que ça correspond aux statistiques que j'ai vues pour d'autres pays : Chine, Corée du Sud, Japon… Et je vous signale que des clubs allemands reprennent l'entraînement. Pendant quelques semaines, on n'a pas trop su comment s'y prendre, mais maintenant, on sait. Le gouvernement a fixé une direction, chaque secteur d'activité doit se déterminer et nous devons faire en sorte de reprendre une vie normale le plus rapidement possible », affirme ainsi Kita. Pas sûr que cette proposition farfelue suscite l'unanimité au sein des clubs...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires