Leicester vient à bout de Chelsea et remporte la FA Cup

Grâce à un tir canon de Youri Tielemans, Leicester a réussi à faire déjouer Chelsea (1-0) et s'offre la première FA Cup de son histoire.

Leicester a battu Chelsea en finale de FA Cup
Leicester a battu Chelsea en finale de FA Cup ©Maxppp

La finale de FA Cup est toujours un évènement en Angleterre. Elle prenait même une allure exceptionnelle cette année car 21 000 spectateurs assistaient à ce Leicester-Chelsea très indécis. Respectivement 3e et 4e de Premier League, les deux équipes arrivaient en forme dans un Wembley qui n'a jamais été aussi bruyant depuis 14 mois. C'était aussi l'opportunité pour les deux entraîneurs de soulever un premier trophée en Angleterre, eux qui ont déjà garni leur armoire ailleurs, en Ecosse pour Rodgers, en Allemagne et en France pour Tuchel. Le Nord-Irlandais couchait un 3-4-3 sur sa feuille de match avec Fofana en défense, Tielemans et Ndidi dans l'entrejeu, et Perez en soutien du duo Iheanacho-Vardy.

La suite après cette publicité

Les Blues partaient sans doute légèrement favoris dans ce duel et se permettaient d'envoyer Kepa dans le but, Marcos Alonso dans le couloir gauche ou encore Ziyech plutôt qu'Havertz. Ils prenaient rapidement le contrôle du ballon sans toutefois réussir à se montrer à leur avantage dans le jeu. L'international marocain n'était pas en réussite et courait souvent après de longs ballons (11e, 13e), Mount bonifiait trop rarement le cuir (23e) et Werner tentait des choses dans son coin (27e). Comme souvent, les Foxes répondaient par des contres rapides, à l'image de cette reprise de Vardy (16e), ou sur de très rares coups pied arrêtés avec Soyuncu (20e). Il manquait une étincelle pour faire basculer cette finale.

Chelsea s'est manqué

Elle a bien failli arriver à la demi-heure de jeu mais ni Werner, ni Azpilicueta, trop courts, ne pouvaient reprendre ce bon centre de Thiago Silva (30e). Chelsea poussait en cette fin de première mi-temps où Fofana gagnait en confiance, et commençait à écœurer les attaquants adverses, surtout après la sortie sur blessure d'Evans (34e). Seulement, Werner était toujours muet dans la zone dangereuse (44e). Il en fallait beaucoup plus pour impressionner des Foxes bien en place, à défaut d'être brillants. Tielemans se montrait à la hauteur de l'évènement à l'inverse de Ndidi, Vardy ou encore Iheanacho. La seconde période repartait sur les mêmes bases, rendant la rencontre très crispante avec le chrono qui défilant irrémédiablement.

«Le temps n'a pas le temps», philosophait Thierry Henry. Il a sans doute dû faire passer le message à son ancien joueur. Après une mauvaise relance de Reece James, Thomas décalait Tielemans dont la lourde frappe de 25 mètres terminait au fond des filets d'un Kepa impuissant (1-0, 63e). Secoués, les Blues tentaient de revenir avec les entrées de Chilwell, Pulisic (68e), puis Hudson-Odoi, Havertz (75e) et Giroud (82e). Chilwell manquait de peu de jouer un mauvais tour à son club formateur avec cette tête à moitié sur le poteau et dans le gant de Schmeichel (78e). L'international danois entrait même dans son quart d'heure de folie en dégoûtant Mount et sa demi-volée que le stade voyait déjà au fond (87e).

La VAR a joué un rôle

Chelsea se lançait à l'abordage de la surface adverse et pensait enfin égaliser sur ce long ballon de Thiago Silva dans le dos de la défense. Chilwel devançait tout le monde et profitait de la mésentente entre Schmeichel, Soyuncu et Morgan pour marquer de manière involontaire (90e). Les supporters des Blues explosaient de joie, alors que ceux de Leicester se tenaient la tête entre les deux mains. C'était sans compter sur le VAR. Chilwell semblait en effet hors-jeu pour un rien au départ de l'action et l'arbitre refusait finalement le but. Scénario inverse en tribune, l'ascenseur émotionnel est immense. Les Foxes tenaient bon cette fois et s'imposer 1-0 pour soulever la première FA Cup de leur histoire.

Revivez le film de la finale de FA Cup sur notre live.

Plus d'infos

Commentaires