Des nouvelles de... Henrik Larsson

Si certains joueurs ont une carrière toute tracée, pour d'autres l'explosion au plus haut niveau se fait sur le tard. Preuve en est avec Henrik Larsson qui, après quelques années dans l'ombre d'autres goleadors européens, a fini par se faire une place au soleil. Aujourd'hui retraité, l'international suédois a décidé de devenir entraîneur. Retour sur le parcours d'un mythe dans son pays.

Henrik Larsson veut enflammer les bancs de touche
Henrik Larsson veut enflammer les bancs de touche ©Maxppp

Une carrière atypique pour un joueur qui l'est tout autant, Henrik Larsson a connu une trajectoire des plus sinueuses. Un parcours long de 19 ans, qui a finalement permis au joueur de se forger un palmarès impressionnant. Auteur de 300 buts, vainqueur de la Ligue des Champions, Soulier d'Or européen, comptant 106 sélections avec la Suède, ayant disputé trois phases finales de Coupe du monde et étant élu meilleur joueur suédois de tous les temps... Le natif d'Helsingborg est tout simplement l'un des footballeurs les plus titrés de sa génération. Et pourtant, c'est sur le tard que Larsson va exploser aux yeux du grand public.

La suite après cette publicité

Après avoir passé pas moins de 5 saisons à écumer les pelouses de sa Suède natale, l'avant-centre décide de quitter son pays pour se lancer à l'assaut du Vieux continent. Et c'est au Feyenoord Rotterdam que le joueur pose ses valises. 4 années et 34 buts plus tard, Larsson quitte les Pays-Bas pour découvrir le Celtic Glasgow. C'est alors le début de la success-story. Véritable coqueluche au Celtic Park, l'attaquant devient une légende en Écosse. En l'espace de 7 saisons, le serial buteur trouve le chemin des filets à 214 reprises ! Des chiffres qui dépassent tout entendement, et qui font la renommée d'un joueur jusque-là méconnu.

C'est alors le consécration pour ce goleador qui, à 33 ans, se voit offrir la chance de signer au FC Barcelone. Fini les distinctions individuelles, Larsson s'offre cette fois un palmarès à dimension européenne. Vainqueur de la Ligue des Champions, l'attaquant décroche le Graal. Enfin reconnu du grand public, l'avant-centre décide de rentrer au pays pour conclure une carrière plus que riche. Il retrouve alors son club de coeur, Helsingborgs. Et alors que l'international suédois s'offre au passage une dernière petite pige au sein du Manchester United de Sir Alex Ferguson, c'est bien dans son pays natal que l'ancien du Celtic raccroche les crampons. Retraité, l'attaquant endosse dorénavant le costume d'entraîneur, au club de Landskrona.

Sur le site officiel de la FIFA, l'ancien attaquant fait le point sur sa nouvelle vie : « Ce métier ne m'attirait pas du tout mais au fil des ans, je me suis rendu compte que cela pouvait être beaucoup plus intéressant que ce que j'avais imaginé. En vieillissant, on voit les choses différemment. Comme j'aime toujours autant le football, la décision n'a pas été très difficile à prendre. (...) Pour le moment, je dirais que je suis plus agressif en tant qu'entraîneur. Il faut parler davantage, évidemment. Je peux vous dire que je parle beaucoup plus aux arbitres aujourd'hui que lorsque j'étais joueur (rires) ! (...) J'espère quitter un jour la Suède. Ceci étant dit, je n'ai pas de plan de carrière. De toute façon, je crois que mon expérience et ma philosophie me permettront de m'adapter à n'importe quel environnement ». Et qui sait, peut-être que les bancs de la Ligue 1 connaîtront un jour Henrik Larsson.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires