FC Barcelone : quelles conséquences aura la terrible situation financière du club ?

Alors que le FC Barcelone est dans un marasme financier total, le prix à payer de tant d'années de mauvaise gestion s'annonce terrible.

Le Camp Nou, le stade du Barça
Le Camp Nou, le stade du Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

La révélation des dessous des finances du FC Barcelone a fait grand bruit ces dernières heures en Espagne. Si on savait la situation de l'institution catalane compliquée, c'est encore pire que prévu, avec cette dette totale de plus d'un milliard d'euros, dont 730 millions d'euros à rembourser sur le court terme. La puissance financière du club, capable de dégager un milliard d'euros de chiffre d'affaires sur une année, a souvent rassuré les entités bancaires et de crédit qui n'hésitaient pas à concéder des prêts aux Blaugranas, mais c'est a priori fini. Il va falloir passer à la caisse.

Et les premières conséquences de cette situation catastrophique, qui ne s'est pas arrangée avec la crise du covid-19, ce sont les joueurs qui les payent. En plus d'avoir dû accepter des baisses de salaire par deux fois, les membres de l'effectif barcelonais n'ont pas tous touché leurs émoluments ces derniers mois. Un accord avait été trouvé pour que les salaires annuels soient réglés en deux échéances, décembre et juin, mais les joueurs n'ont toujours pas reçu leur dû de décembre selon la Cadena COPE. Du jamais vu pour un club de ce standing, et forcément, on imagine que ce n'est pas ça qui poussera Lionel Messi à rester... Carles Tusquets, président intérimaire, a tenu à rassurer tout le monde en affirmant que ces sommes seront réglées aux joueurs en février.

Un mercato estival compliqué en approche

On rappelle d'ailleurs que ces impayés, s'ils se prolongent sur le temps, peuvent provoquer de graves sanctions en cas de plainte des joueurs, allant jusqu'à la relégation administrative. Hypothèse pour l'instant encore peu probable, mais on rappelle que la Liga avait relégué administrativement Elche pour des soucis financiers similaires il y a quelques années. Forcément, cela se ressentira aussi sur le mercato, et tout porte à croire que Ronald Koeman ou le futur entraîneur du Barça devront se contenter d'arrivées à moindre coût ou même à prix 0, comme Eric Garcia ou Memphis Depay. Les nombreuses unes de la presse catalane avec Neymar, Erling Håland et compagnie ne sont, dans l'état actuel, clairement pas réalistes. Indirectement, d'autres clubs pourraient pâtir des soucis financiers du Barça. Les Catalans doivent encore régler 200 millions d'euros à de nombreux clubs pour des transferts réalisés ces dernières années. Rien d'anormal pour l'instant, puisque ces paiements de transferts sur plusieurs années sont la norme aujourd'hui. Mais tout porte à croire que les Barcelonais risquent bien d'être en difficulté pour payer ces nombreux transferts... Si c'est le cas, l'UEFA peut avoir son mot à dire et, là aussi, même si ce n'est pas pour tout de suite, on peut envisager une expulsion de la Ligue des Champions par exemple.

Il faudra également réduire les salaires de façon drastique, avec la plus grosse masse salariale mondiale, sous peine, là aussi, d'être sanctionné par le contrôle financier de la Liga, qui n'autorise pas le club à dépenser plus de 382,78 millions d'euros annuels pour ses salaires, soit presque la moitié de ce qui était autorisé avant ! On estime que la masse salariale de l'effectif est actuellement de 507 millions d'euros. Une situation catastrophique qui pourrait notamment ouvrir les portes du club à des fonds d'investissement, auxquels fait déjà appel le Barça régulièrement pour payer ses factures. Ils ne pourraient pas entrer directement dans le capital du club, mais pourraient de plus en plus avoir leur mot à dire sur la gestion de l'écurie de Liga. Et généralement, c'est surtout pour récupérer l'argent investi plutôt que dans une logique sportive. Autant dire que l'horizon s'annonce plutôt sombre en Catalogne...

Plus d'infos

Commentaires