Coupe du Monde 2022 : l'Australie s'offre l’avant-dernier billet et retrouvera les Bleus au Qatar

L'Australie, vainqueur du Pérou aux tirs au but (0-0, 5 à 4), a décroché l’avant-dernier billet pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Christian Cueva et le Pérou sont tombés face à l'Australie
Christian Cueva et le Pérou sont tombés face à l'Australie ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Stade Ahmad bin Ali Stadium, à Al Rayyan, au Qatar, accueillait l’avant-dernier barrage qualificatif pour le Mondial 2022, entre l'Australie, vainqueur du barrage de la Zone Asie contre les Émirats Arabes Unis (2-1) quelques jours plus tôt, et le Pérou, cinquième de la poule Amérique du Sud. Une finale pour disputer la prochaine Coupe du Monde en fin d'année.

La première période était plutôt fermée et pauvre en occasions. Malgré une domination et quelques situations signées Ajdin Hrustic (8e), Jackson Irvine (17e, 40e) ou Martin Boyle (33e), les Socceroos ne parvenaient pas à inquiéter suffisamment Pedro Gallese et sa défense pour faire la différence. Les Péruviens, eux, apparaissaient plus timorés.

Au bout de la nuit

Les protégés de Ricardo Gareca se libéraient au retour des vestiaires. Gianluca Lapadula (50e, 86e), Sergio Peña (67e) mais surtout Christian Cueva (69e) tentaient leur chance pour débloquer une rencontre très fermée mais manquaient, eux aussi, de réussite. En réponse, les Australiens étaient tout près d'ouvrir le score sur une situation de Hrustic, qui butait sur Gallese (88e). Ils pensaient ensuite bénéficier d'un penalty, mais l'arbitre ne bronchait pas (90e +2).

Il fallait donc passer par des prolongations pour se départager. Les Sud-Américains essayaient de faire la différence rapidement, mais Edison Flores ne trompait pas la vigilance de Matthew Ryan (100e) puis trouvait le poteau (108e). La décision se faisait finalement aux tirs au but (5-4). Et les Australiens, grâce à l'entrée de leur gardien remplaçant Andrew Redmayne, auteur de deux arrêts, maîtrisaient mieux l'exercice. Ils rejoignent donc la France et le Danemark, qu'ils avaient déjà affronté au premier tour en Russie en 2018, ainsi que la Tunisie dans le groupe D.

Plus d'infos

Commentaires