L'OL et l'OM au duel pour Ben Brereton !

Par Max Franco Sanchez
1 min.
L'OL et l'OM au duel pour Ben Brereton ! @Maxppp

L'OL et l'OM ont jeté leur dévolu sur Ben Brereton Diaz, le buteur chilien de Blackburn en D2 anglaise.

L'OL et l'OM n'en sont pas encore au même point. Les Lyonnais ont déjà recruté Alexandre Lacazette et Johann Lepenant, et sont en passe de boucler le retour de Corentin Tolisso. Du côté phocéen, c'est plus calme, notamment parce qu'il a fallu attendre le feu vert de la DNCG. Mais nul doute que Pablo Longoria prépare un joli mercato pour que l'équipe de Jorge Sampaoli soit compétitive en Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Les pistes sorties jusqu'ici - même si certaines n'ont pas abouti - sont d'ailleurs plutôt intéressantes, à l'image de la rumeur Hakim Ziyech qui reste tout de même à confirmer. Et voilà qu'en Italie, le Corriere dello Sport dévoile une nouvelle piste suivie par les Marseillais... mais aussi par les Lyonnais. Il s'agit de Ben Brereton, le buteur de Blackburn.

À lire L1: l’OM arnaqué sur les droits TV ?

Un sacré buteur

L'international chilien devrait quitter la formation de Championship pendant ce mercato, lui qui suscite l'intérêt de bon nombre de clubs de première division à travers l'Europe. Mais pour l'instant, comme l'explique le média transalpin, il n'y a que quatre clubs prêts à faire une offre : l'Eintracht Francfort, la Salernitana, et les deux Olympiques. L'intérêt lyonnais avait d'ailleurs déjà filtré, mais cette fois, on peut le dire, ça semble sérieux.

La suite après cette publicité

Le buteur de 23 ans, capable de jouer en pointe comme sur un flanc, a inscrit 22 buts en 37 rencontres de deuxième division anglaise la saison dernière. Une option intéressante en cas de départ de Moussa Dembélé pour les uns, ou d'Arkadiusz Milik pour les autres. Plus tôt en juin, divers médias évoquaient un prix de vente fixé à 15 millions d'euros, un montant conséquent mais a priori abordable pour les deux clubs de Ligue 1...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité