PSG : l'Arabie Saoudite soupçonnée d'espionner Nasser Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi lors d'une conférence de presse
Nasser Al-Khelaïfi lors d'une conférence de presse ©Maxppp

Selon les informations du Monde, le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi aurait été victime du «Projet Pegasus» de la part de l'Arabie Saoudite, en plein conflit diplomatique avec le Qatar. Le quotidien rapporte que «des agents engagés dans un match entre États, loin des terrains de football, se sont servis du puissant logiciel Pegasus pour cibler deux numéros de portable du patron du Paris-Saint-Germain (PSG), le Qatari Nasser Al-Khelaïfi, et un numéro de téléphone fixe attribué au directeur de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes.»

La suite après cette publicité

Al-Khelaïfi serait plus surveillé par le logiciel créé par la société israélienne NSO pour son rôle de président du groupe beIN que pour son rôle au sein du PSG. Ce n'est pas la première fois que le dirigeant qatarien est ciblé : un client émirati aurait tenté d'accéder à ses informations à travers un autre programme de la firme NSO...

Plus d'infos

Commentaires