Mercato LOSC : les vérités d'Olivier Létang sur le cas Renato Sanches

Actuellement à l'Euro avec le Portugal, Renato Sanches pourrait animer le mercato du LOSC. Olivier Létang a fait le point.

Renato Sanches sous le maillot du LOSC
Renato Sanches sous le maillot du LOSC ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un rendez-vous forcément particulier. Ce mercredi soir, Renato Sanches (23 ans) devrait être titulaire face à l'équipe de France. Il y a cinq ans, c'est face aux Blues qu'il avait décroché l'Euro avec le Portugal avant de s'envoler pour le Bayern Munich. Aujourd'hui, le milieu de terrain, champion de France avec Lille, où il évolue depuis l'été 2019, défie les Tricolores dans un match charnière pour l'avenir de sa Seleção dans le tournoi... et peut-être le sien.

Sous contrat jusqu'en juin 2024, l'international lusitanien (28 sélections, 2 buts) sera-t-il toujours au LOSC la saison prochaine ? Interrogé par The Athletic, son président Olivier Létang a fait le point sur la situation. «Renato est un joueur plus expérimenté, un homme plus mûr. Il a amélioré son football. Il y a déjà quelques clubs intéressés, parce que nous avons eu une conversation récemment. Mais tout le monde doit s'y retrouver pour qu'un départ intervienne», a-t-il expliqué avant de poursuivre.

Lille est à l'écoute

«Je ne sais pas si Renato restera avec nous ou pas. On verra. Mais, en tant que top top joueur, c'est logique que quelques grands clubs montrent leur intérêt pour lui». Influent lors de la conquête du titre avec 1 but et 3 passes décisives en 23 apparitions en Ligue 1, l'ancien de Benfica figurerait sur les tablettes de Liverpool, Wolverhampton et quelques cadors de Serie A. Les choses sont claires entre le Portugais et les Dogues.

«Nous avons discuté avec Renato, il est heureux de rester. Mais d'un autre côté, s'il y a une très bonne opportunité pour lui d'aller dans un top club, nous avons convenu de discuter à nouveau le moment venu», a conclu son patron. Autrement dit, Lille est prêt à le perdre cet été. Mais pas à n'importe quel prix, après l'avoir recruté pour plus de 20 M€. Le ton est donné.

Plus d'infos

Commentaires