Ligue des Champions : l'Ajax Amsterdam enchaîne et régale contre Besiktas, l'Inter Milan et le Shakhtar Donetsk se neutralisent

Cette soirée de Ligue des Champions a bien débuté avec deux belles rencontres. L'Ajax Amsterdam a régalé en dominant Besiktas (2-0) tandis que le Shakhtar Donetsk et l'Inter Milan ont séduit mais sont restés dos à dos (0-0).

Sébastien Haller (Ajax Amsterdam) buteur contre Besiktas
Sébastien Haller (Ajax Amsterdam) buteur contre Besiktas ©Maxppp

Ce mardi, la Ligue des Champions reprenait ses droits avec notamment un choc dans le group D entre le Shakhtar Donetsk et l'Inter Milan. Les deux équipes voulaient se racheter après une défaite initiale contre respectivement le Sheriff Tiraspol (2-0) et le Real Madrid (1-0). À domicile, les Ukrainiens se présentaient en 4-1-4-1 avec Manor Solomon et Pedrinho dans les couloirs tandis que Lassina Traoré évoluait en pointe. De son côté, l'Inter Milan continuait en 3-5-2 avec Nicolo Barella, Marcelo Brozovic et Matias Vecino dans l'entrejeu. Devant, Lautaro Martinez et Edin Dzeko étaient associés. Le Shakhtar Donetsk de Roberto De Zerbi se procurait une première belle possibilité via Manor Solomon, mais l'Israélien voyait sa frappe flirter avec le poteau gauche de Samir Handanovic (5e). Les Mineurs connaissaient néanmoins un coup dur avec la blessure de Lassina Traoré remplacé par Tetê (11e). Après un moment de flottement, Nicolo Barella trouvait la barre transversale d'une frappe lointaine (15e). Mieux dans ce début de rencontre, le Shakhtar Donetsk se procurait une double occasion grâce à Alan Patrick et Tetê mais le tir de ce dernier passait à droite du but lombard (21e). L'Inter Milan n'était pas en reste et Lautaro Martinez tentait une frappe croisée dangereuse qui passait à droite, mais l'Argentin était de toute façon hors-jeu (29e).

La suite après cette publicité

Sur un corner côté gauche, Federico Dimarco centrait fort vers la surface. Le ballon était dévié vers le poteau droit où Edin Dzeko manquait un tir à bout portant (34e). L'Inter Milan faisait reculer son adversaire et terminait fort la première période. Au retour des vestiaires, le Shakhtar Donetsk mettait le pied sur la rencontre et Dodô mettait le feu sur la gauche. Son centre au premier poteau était repris par Pedrinho, mais Milan Skriniar réalisait un sublime retour défensif pour éviter le but (50e). Actifs, les Ukrainiens tenaient plus le ballon et profitaient de la vivacité dans les couloirs pour faire mal à l'Inter Milan. Manor Solomon (52e) et Alan Patrick (63e) se mettaient d'ailleurs en position de tir. Le rythme retombait tout doucement, mais en fin de match l'Inter Milan se battait pour chercher la victoire. De loin, Joaquin Correa déclenchait un missile qui était repoussé en corner par Andriy Pyatov. Le portier s'interposait ensuite sur corner face à Stefan de Vrij (87e). Hakhan Çalhanoglu frappait ensuite à gauche des cages. Finalement, les deux équipes se quittent sur ce score de parité (0-0). Ce match nul n'arrange personne puisque l'Inter Milan et le Shakhtar Donetsk restent bloqués en bas de classement avec 1 petit point.

L'Ajax Amsterdam a assuré le spectacle

Après son carton initial contre le Sporting CP (5-1), l'Ajax Amsterdam voulait confirmer contre le Besiktas et ainsi faire un grand pas vers la qualification. Battus 2-1 par le Borussia Dortmund, les Turcs voulaient se reprendre. Les Aigles Noirs étaient établis en 4-1-4-1 avec Michy Batshuayi en pointe et le Français Valentin Rosier en défense. De son côté, l'Ajax Amsterdam optait pour un 4-3-3 avec le quatuor composé de Steven Berghuis, Dusan Tadic, Sébastien Haller et Antony devant. D'ailleurs, le dernier cité ne mettait pas longtemps à s'illustrer. Parti sur la droite, Antony repiquait dans l'axe et déclenchait un tir qui était contré (4e). Une première banderille qui affirmait les intentions des Godenzonen. Pour autant, Besiktas manquait de peu l'ouverture du score avec Michy Batshuayi sur la droite de la surface. L'ancien Phocéen accrochait le poteau (10e). Ce n'était que partie remise puisqu’Antony trouvait à son tour le poteau gauche suite à une frappe sur la droite (13e). Les occasions se multipliaient pour l'Ajax Amsterdam et finalement, Steven Berghuis ouvrait le score d'une jolie frappe croisée sur la droite suite à un gros travail de Dusan Tadic dans le couloir gauche (1-0, 17e). La domination était totale pour l'Ajax Amsterdam et Edson Alvarez passait proche de donner de l'air aux siens de la tête (26e). Trouvé sur la droite de la surface, Sébastien Haller délivrait un amour de ballon à ras de terre vers le second poteau pour Dusan Tadic qui manquait une occasion en or (39e).

L'Ajax Amsterdam n'était pas punie, bien au contraire. Antony centrait fort sur la droite vers le premier poteau et trouvait Sébastien Haller qui marquait de la cuisse alors qu'il était au duel avec Serdar Saatci (2-0, 43e). Un avantage de poids pour la bande d'Erik ten Hag qui rentrait aux vestiaires en position de force. Continuant sur cette lignée, l'Ajax Amsterdam se procurait deux nouvelles occasions via Sébastien Haller et Noussair Mazraoui (51e), mais Besiktas était un peu mieux qu'en première période. Michy Batshuayi frappait au-dessus du cadre (53e) avant que Kenan Karaman réduise l'écart (62e). Cependant, son but était refusé pour une faute sur Jürrien Timber sur cette action. Surprise, l'Ajax Amsterdam réagissait via Daley Blind (65e) puis Sébastien Haller (69e) sans parvenir à inscrire ce troisième but. Entré en jeu, David Neres a aussi réalisé une grosse frappe dans l'axe, mais Ersin Destanoglu a repoussé en corner d'un arrêt peu académique (85e). L'Ajax Amsterdam tenait finalement un deuxième succès de rang. Avec cette victoire 2-0, l'Ajax Amsterdam confirme sa première place du groupe avec 6 points avec 3 longueurs d'avance sur le Borussia Dortmund. Les Godenzonen ont fait déjà un joli pas vers la qualification.

Le classement des groupes de Ligue des Champions

Le classement des buteurs

Plus d'infos

Commentaires