Equipe de France : faut-il s'inquiéter pour l'efficacité offensive ?

Deux matches, six buts, tout semble rouler pour l'équipe de France. Mais seulement la moitié de ces buts ont été inscrits par le trio Benzema-Mbappé-Griezmann dont un doublé du dernier cité. Le manque d'efficacité semble assez criant, alors que l'Euro approche.

Pogba, Mbappé, Griezmann et Benzema avant France Bulgarie
Pogba, Mbappé, Griezmann et Benzema avant France Bulgarie ©Maxppp

Lors de l'annonce de Didier Deschamps des 26 Bleus pour l'Euro, toute la France était heureuse. En effet, Karim Benzema était de retour et on allait donc pouvoir voir à l'œuvre un incroyable trio Kylian Mbappé-Antoine Griezmann-Karim Benzema. Cela n'était pas sans rappeler le début de la Coupe du Monde où tout le monde voulait voir sur le terrain ce même trident, mais avec Ousmane Dembélé en lieu et place du Madrilène.

La suite après cette publicité

Le sélectionneur national l'avait essayé contre l'Australie, sans succès. Ce qui avait sonné le glas de cette association. Cette fois, Didier Deschamps avait pris de l'avance et disposait de deux matches pour tester son idée. Alors, certes, les champions du monde en titre se sont imposés contre le Pays de Galles et contre la Bulgarie sur le score de trois buts à zéro, mais cela aurait pu être mieux.

Seul Griezmann répond présent

Pour revenir à l'attaquant des Merengues, il a raté un penalty, s'est procuré des occasions sans marquer et s'est blessé ce mardi. Didier Deschamps avait déjà évoqué son cas après la rencontre face aux Gallois : « il a fait de très bonnes choses dans son registre, il a été malheureux et le gardien très bon. Sur le penalty, il est bien tiré. Il a eu d'autres situations. Évidemment pour un offensif, marquer c'est concrétiser, ça n'a pas été le cas ce soir. Avec son registre et sa palette élargie, ça a permis à l'équipe de France d'avoir de la maitrise et de la complémentarité avec ses partenaires. »

Pour autant, un buteur doit aussi marquer. Et pour le moment, ce n'est pas le cas. Au rayon des autres hommes forts, Kylian Mbappé n'a pas été franchement plus en réussite. S'il a marqué, en poussant dans le but vide, contre les Gallois, il a eu bien du mal à concrétiser ses nombreuses occasions contre la Bulgarie, retombant dans les travers qu'on a pu lui connaître lors de quelques passages au Paris Saint-Germain.

Mais il existe bien une lumière dans la pénombre, un phare dans la nuit : Antoine Griezmann. Le Barcelonais s'est offert deux magnifiques buts. Le premier, d'une frappe limpide contre le Pays de Galles et aussi une bicyclette pour ouvrir le score contre la Bulgarie. Sur les six buts marqués par les Bleus, la moitié seulement ont été le fait des trois titulaires. Certes, le banc aura son importance, mais pour avoir moins de sueurs froides, il faudra aussi que les trois devants, que tous nous envient, retrouvent l'efficacité, qui semble disparue.

Plus d'infos

Commentaires