Super League : Nasser Al-Khelaïfi monte au créneau !

Le président du Paris Saint-Germain s'est enfin exprimé sur le sujet de Super Ligue Européenne. Il a défendu les intérêts de l'UEFA.

Nasser Al-Khelaïfi salue les supporters du PSG en Ligue des Champions
Nasser Al-Khelaïfi salue les supporters du PSG en Ligue des Champions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Parmi les grosses écuries considérées comme frondeuses par l'UEFA, il y a deux absents : le PSG et le Bayern Munich. Le club de la capitale est fortement opposé à ce projet de Super League élitiste, même si, d'autres informations indiquent que les Franciliens n'ont simplement pas été invités. Quoi qu'il en soit, on attendait une réaction officielle du club à ce sujet.

C'est Nasser Al-Khelaïfi qui s'est exprimé après avoir été réélu au Comité exécutif de l'UEFA ce mardi pour trois années supplémentaires. « Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous. J'ai été constant sur ce point depuis le tout début. Il faut rappeler qu'en tant que club de football, nous sommes une famille et une communauté, dont le cœur est constitué de nos supporters. Nous devons nous en souvenir », a-t-il lancé, appelant à la solidarité et à l'égalité entre clubs.

Il reconnaît un besoin de changement mais...

« Il y a un besoin manifeste de faire évoluer le modèle de compétition existant de l'UEFA, et la proposition présentée hier par l’UEFA, qui conclut 24 mois de consultation approfondie de tout le paysage du football européen, va dans ce sens. Nous pensons que toute proposition sans le soutien de l'UEFA - une organisation qui s'efforce de faire progresser les intérêts du football européen depuis près de 70 ans - ne résout pas les problèmes auxquels la communauté du football est actuellement confrontée, mais est au contraire motivée par des intérêts personnels », a poursuivi le patron du champion de France en titre.

« Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA, l'Association européenne des clubs et toutes les parties prenantes du football européen en se fondant sur les principes de bonne foi, de dignité et de respect de chacun », a conclu NAK. Autant dire que si l'on en croit ses paroles, nous ne sommes pas prêts de voir le club de la capitale prendre part à la compétition !

Plus d'infos

Commentaires