Karim Benzema, Jules Koundé, Marcus Thuram : Didier Deschamps explique les choix forts de sa liste pour l'Euro 2020

Après avoir dévoilé sa liste à la France entière, Didier Deschamps est revenu en conférence de presse sur ses choix, en évoquant notamment les surprises Karim Benzema, Jules Koundé et Marcus Thuram, qui seront tous du voyage pour l'Euro 2020.

Didier Deschamps lors d'un match de l'Equipe de France
Didier Deschamps lors d'un match de l'Equipe de France ©Maxppp
La suite après cette publicité

Didier Deschamps face à ses choix. Comme il en a l'habitude, le sélectionneur de l'équipe de France est passé par la case conférence de presse, au siège de la FFF ce mardi, après avoir dévoilé sa liste des 26 joueurs appelés pour disputer l'Euro 2020 cet été (11 juin - 11 juillet). Parmi les noms couchés par le patron du groupe France, la première surprise demeure évidemment la convocation de Karim Benzema (33 ans). L'attaquant du Real Madrid n'avait plus été appelé en sélection depuis cinq ans et demi pour des raisons extra-sportives. Et les questions des journalistes étaient évidemment portées majoritairement sur le grand retour du protégé de Zinédine Zidane.

« Ma fonction n'est pas de faire des surprises. Par rapport à Karim, il y a une étape importante : le fait qu'on puisse se voir et discuter ensemble. J'ai ensuite pris le temps de réfléchir, d'analyser ce qu'on s'est dit, il y a un petit moment, pour en arriver à la décision de le sélectionner. Je n'ai jamais dit à aucun moment que Karim Benzema n'était pas sélectionnable. Pourquoi le rappeler maintenant et pas avant ? Je ne suis pas un magicien, lui non plus, ça se passe aujourd'hui, on ne peut pas faire machine-arrière, c'est factuel. La décision a été prise dans ma tête il y a un bon petit moment », a dans un premier temps lâché DD, avant de poursuivre. « Tout le monde a droit à l'erreur. J'ai vécu des situations compliquée avec certains joueurs. Mais j'ai mis mon cas personnel de côté. Les choix, ma responsabilité, je les ai toujours faits pour ce que je pense être le bien de l'équipe de France. »

Deschamps explique la sélection de Jules Koundé et Marcus Thuram

Parmi les choix de Didier Deschamps pour cet Euro 2020, une autre surprise se nomme Jules Koundé (22 ans), qui connaît ainsi sa première convocation avec les A, lui qui d'ordinaire évolue avec les Espoirs (8 capes, 1 but). Le défenseur central qui fait sensation en Liga avec les couleurs du Séville FC était d'ailleurs pressenti pour poursuivre l'Euro Espoirs cet été. Mais le sélectionneur national a tranché. « Pourquoi je prends Koundé ? Parce que j'ai modifié (les priorités, NDLR), Sylvain (Ripoll) le sait, que les A devenaient prioritaires. Tout simplement », a-t-il d'abord justifié, avant de préciser le fond de sa pensée. « On le suit depuis un bon moment. Il fait une très belle saison avec Séville. Au delà de sa qualité, même s'il n'a pas de sélection avec nous, le fait d'avoir cette polyvalence qui est intéressante aussi car on ne sait jamais ce qui peut se passer. Avec mon staff, on va jusqu'au plan D ou E. On a certainement une vision qui n'est pas forcément celle de chacun d'entre vous. »

Enfin, Didier Deschamps a décidé de faire appel à Marcus Thuram (23 ans). Contrairement à Jules Koundé, le fils de Lilian a déjà évolué avec le maillot de l'équipe de France à trois reprises. Mais l'attaquant du Borussia Mönchengladbach n'était pas forcément attendu parmi les 26 joueurs amenés à composer le groupe France pour cet Euro 2020. « Pourquoi j'ai appelé Thuram ? De par ce qu'il a fait avec nous quand il est venu. Lui aussi a eu un moment un peu désagréable (le joueur de Gladbach avait été expulsé en Bundesliga pour avoir craché au visage de Stefan Posch, évoluant à Hoffenheim, NDLR). Il a le droit à l’erreur, lui aussi. Je sais que je peux compter sur lui. Sur ses qualités footballistiques. Il a pris une suspension de 6 ou 7 matchs (5 en fait, NDLR), il a des statistiques qui sont très intéressantes. C'est quelqu'un qui est impliqué, qui a un très bon état d'esprit, dans entraînements. Peut-être parce qu'il est jeune (rires). C'est pour ça que j'ai choisi Marcus », a ainsi expliqué le sélectionneur des Bleus. Après les paroles, place aux actes.

Plus d'infos

Commentaires