Isco et Marcelo contrarient les plans du Real Madrid

Le Real Madrid aimerait procéder à un rajeunissement de l'effectif. Mais les deux cadres s'accrochent à leur strapontin.

Isco et les Merengues très déçus sur la pelouse
Isco et les Merengues très déçus sur la pelouse ©Maxppp
La suite après cette publicité

«Le Real Madrid a besoin d’un changement, comme dans tout cycle, je le dis sincèrement. (...) Nous avons beaucoup gagné. Il faut bouger et récupérer la motivation. Je travaille sur ça, un renouvellement important». Il y a quelques semaines, Florentino Pérez expliquait que son Real Madrid allait opérer de nombreux changements cet été. Et ça a déjà commencé. Zinedine Zidane est parti, Carlo Ancelotti l'a remplacé et David Alaba est arrivé libre après la fin de son bail avec le Bayern Munich.

La rénovation amorcée prend toutefois un peu de retard. Le dossier Sergio Ramos (34 ans), relancé vendredi après une réunion au sommet (le capitaine merengue pourrait finalement rester en cas d'offre concrète de la Casa Blanca), ralentit tout. L'inflexibilité d'autres cadres aussi. ABC assure en effet qu'Isco (29 ans), que la direction se verrait bien vendre à un an de la fin de son contrat, refuse de quitter le club madrilène.

Inflexibles

Malgré une saison à oublier sur le plan sportif (8 titularisations seulement en Liga, aucun but en 29 apparitions toutes compétitions confondues), l'Ibère n'a pas l'intention d'aller voir ailleurs cet été. Même son de cloche pour Marcelo (33 ans). Fortement critiqué tout au long de l'exercice, le Brésilien, qui s'était pris le bec avec Zidane, n'entend pas quitter Madrid avant la fin de son bail, en juin 2022. Il a d'ailleurs demandé des explications à sa direction sportive qui l'aurait conforté.

Toujours est-il que si ces deux-là restent, dans l'espoir d'être relancés par Ancelotti, cela boucherait à court terme la progression de deux jeunes prometteurs de La Fabrica, aperçus cette saison, à savoir le latéral gauche Miguel Gutierrez (19 ans) et le milieu Antonio Blanco (20 ans), sur lesquels les pensionnaires du Santiago Bernabéu fondent beaucoup d'espoirs. Florentino Pérez et ses équipes espèrent que le temps amènera les deux cadres à revoir leurs positions. L'été s'annonce long à Madrid.

Plus d'infos

Commentaires