Manchester United : la donne se complique pour Boca Juniors dans le dossier Edinson Cavani

Edinson Cavani ira-t-il en Argentine à la fin de la saison ? Pisté par Boca Juniors, El Matador aimerait retrouver l'Amérique du Sud, son continent natal. Mais, la donne n'est pas si simple que cela. Explications.

Edinson Cavani a contribué au succès de Manchester United contre Tottenham
Edinson Cavani a contribué au succès de Manchester United contre Tottenham ©Maxppp
La suite après cette publicité

Edinson Cavani (34 ans) a mis un bon bout de temps avant de trouver chaussure à son pied l'été dernier. Finalement, El Matador a signé un contrat d'une année (plus une en option) avec Manchester United. Ce dimanche, il était sur le terrain contre Tottenham et a encore trouvé le chemin des filets. À deux reprises très exactement. La première fois aux alentours de la demi-heure de jeu, refusé pour une faute de Scott McTominay sur Heung-min Son et une seconde fois, validée, en seconde période.

Mais, a priori, l'Uruguayen ne va pas faire de vieux os du côté d'Old Trafford. Boca Juniors, le club argentin, rêve de le faire revenir en Amérique du Sud cet été, comme l'a confirmé le père du buteur récemment : « il y a 60% de chances qu'Edinson aille à Boca. On a envie qu’il revienne. Aujourd’hui, il ne sent pas à l’aise en Angleterre. Ça fait deux ans qu’il pense à se rapprocher de sa famille. Pour moi, Edi va terminer sa carrière en jouant en Amérique du Sud ».

Boca met un ultimatum

Mais ce n'est pas si simple. Premièrement, le joueur dispose d'une clause dans son contrat qui indique que, si son club décide de ne pas activer la prolongation d'une année, l'attaquant devra payer 2 millions d'euros aux Red Devils. Premier obstacle. Le second est que Boca ne peut pas payer ses émoluments (10,5 millions de livres sterling) et qu'il va devoir les revoir à la baisse s'il veut s'engager pour ce club argentin historique.

Juan Roman Riquelme, le vice-président du club argentin, mène l'opération séduction, mais les discussions avec Manchester United sont au point mort selon The Mirror, qui avance qu'aucune des deux parties ne veut prendre la responsabilité de décider d'une chose qui coûtera des millions d'euros. Toutefois, Boca a donné un ultimatum au joueur selon le tabloïd. Celui-ci est de dix jours. On devrait donc rapidement y voir plus clair.

Plus d'infos

Commentaires