Pays de Galles - Angleterre : la joie de Marcus Rashford après la victoire anglaise

Par Léo Scalco
2 min.
Pays de Galles - Angleterre : la joie de Marcus Rashford après la victoire anglaise @Maxppp
La suite après cette publicité

Dans la foulée de la victoire de l'Angleterre face au Pays de Galles (3-0), Marcus Rashford s'est exprimé au micro de la BBC et le moins que l'on puisse dire c'est que l'attaquant anglais était aux anges après la qualification de sa sélection pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde au Qatar. «C’est un sentiment formidable. Des moments comme celui-ci, c’est pour ça que je joue au football. Les plus grands moments, les meilleurs moments. Je suis heureux que nous passions au prochain tour du tournoi parce que j’ai d’énormes ambitions pour cette équipe et je pense que nous pouvons jouer encore mieux qu’aujourd’hui» a tout d'abord déclaré le joueur de Manchester United.

L'attaquant de 25 est ensuite revenu sur la déconvenue contre les Etats-Unis et la performance de la sélection anglaise face aux Gallois : «nous avons été un peu déçus après le résultat des États-Unis. Je pensais que nous aurions pu jouer beaucoup mieux. Et c’était important d’avoir une bonne performance lors du match suivant. Nous avons défendu brillamment en première mi-temps et il s’agissait simplement de tuer le match tôt et de prendre des risques dans le match. À la mi-temps, le manager a dit que nous avions bien joué mais que nous avions besoin de plus tenter de tirs - je pense que nous n’en avions que deux ou trois à ce moment-là. Nous voulions travailler davantage le gardien et nous mettre dans des positions dangereuses.» Marcus Rashford a ensuite raconté comment il avait tiré son coup franc sur l'ouverture du score de l'Angleterre. «J’avais envie [d’un coup franc] en première mi-temps, mais c’était une meilleure position pour la seconde. J’ai juste essayé d’être calme et d’exécuter ce que vous avez fait à l’entraînement» a conclu l'homme du match.

À lire Randal Kolo Muani raconte son duel perdu face à Emiliano Martínez
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité