« Histoire sans fin » pour Dembélé

On part maintenant en Espagne avec Ousmane Dembélé qui a de nouveau rechuté. Cette semaine en Ligue des Champions contre Dortmund, l’attaquant français est sorti sur blessure. Le verdict est tombé vendredi : au moins 10 semaines d’absence pour Dembélé. Les Blaugranas ont expliqué qu’il souffrait d’une lésion musculaire au biceps fémoral de la cuisse droite. Une longue absence qui inquiète en Catalogne, avec comme objectif de retour février 2020 ! D’après Sport, c’est maintenant une « histoire sans fin ». L’information fait la Une en Espagne, et notamment du journal Mundo Deportivo qui ajoute qu’il pourrait revenir pour jouer les huitièmes de finales de la Champions League.

La Juve veut Willian pour 0€

En Italie, la Juventus se tourne aussi vers la suite et 2020. Mais pas pour le retour d’un joueur blessé mais bel et bien pour se renforcer. Spécialiste des recrues à zéro euro, en fin de contrat, la Vieille Dame a déjà une nouvelle cible en vue. Il s’agit de Willian de Chelsea. C’est en tout cas ce qu’avance Tuttosport ce samedi. Selon le quotidien transalpin, l’international brésilien serait en pole position, pour venir ajouter son talent à l’effectif turinois.

Brendan Rodgers et Mauricio Pochettino, les grands favoris

Du côté de l’Angleterre, tous les tabloïds tentent de trouver le successeur d’Unai Emery sur le banc d’Arsenal. « À qui le tour ? », se demande justement The Guardian, qui montre les visages de ceux qui pourraient prendre la place du technicien ibérique. Si pour l’instant l’intérim est assuré par Freddie Ljungberg, plusieurs noms semblent se dégager. D’abord Brendan Rodgers, actuellement coach de Leicester, 2e de Premier League, qui est le préféré des Gunners d’après le Daily Express. Même son de cloche en Une du Daily Mirror qui parle de la chasse au Fox... De son côté, The Times n’est pas d’accord sur le nom du grand favori et pencherait plutôt pour Mauricio Pochettino, fraîchement débarqué de Tottenham. Enfin, le Daily Mail demande plutôt l’arrivée d’un clone de Wenger.