La presse sportive italienne n’a que ce nom en bouche depuis hier soir. Wanda Nara, la femme et agent de Mauro Icardi, est placardée sur tous les sites italiens après sa prestation remarquée sur le plateau de l’émission Tiki Taka, où elle officie en tant que chroniqueuse. Mais c’est bien en tant que conseillère de Mauro Icardi qu’elle a réagi, alors que ce dossier empoisonne la vie de l’Inter Milan depuis des semaines. Pour résumer, l’attaquant argentin et sa femme réclameraient une prolongation de contrat assortie d’une énorme revalorisation salariale (un salaire de 9 M€ annuel quand l’Inter en propose 7), ce qui ne serait pas du goût de l’Inter. Après plusieurs semaines sous tension, le club lombard a décidé de retirer le brassard de capitaine au joueur, qui n’a pas disputé les deux derniers matches de son club. Les supporters ont eux choisi leur camp, et ont distribué des tracts dans les travées de San Siro dimanche soir à l’occasion d’Inter-Sampdoria (2-1) s’en prenant à Icardi.

Dès lors, Wanda Nara était très attendue sur le plateau de l’émission et elle n’a pas déçu. En larmes, elle a lâché : « l’Inter est notre famille et nous ne voulons pas partir, nous ne voulons pas quitter le club. C’est comme si on avait retiré une jambe à Mauro. Jouer avec ce maillot est une fierté, tout le monde sait comment est Mauro, il n’a jamais pensé à mal et honore toujours son engagement envers le club. Toute notre famille est intériste et il est le premier à croire en cette équipe et à vouloir l’aider. Mauro a le défaut d’être trop sincère dans un monde où il y a trop d’hypocrisie. (…) Si mes déclarations étaient gênantes ? Je suis en contact permanent avec Inter, j’ai eu des entretiens de trois heures avec eux et, pour moi, la décision (de retirer le brassard, ndlr) a été une surprise, j’ai appris ça via Twitter. »

Le coup de fil de Marotta en direct

L’affaire Icardi est devenue un véritable feuilleton et l’incongruité de la scène s’est poursuivie avec le coup de téléphone, en direct, du directeur général de l’Inter, Giuseppe Marotta ! « J’ai entendu Wanda pleurer et je suis désolé, nous voulons apaiser la tension et rassurer Wanda et Mauro Icardi. Ce que nous faisons, nous le faisons pour l’amour de Mauro, Wanda, l’Inter et les fans, à contrecœur, pour les raisons que nous connaissons et qui ne devraient pas être exposées ici. Mais cela ne remet pas en question le chemin technique que nous prévoyons pour Mauro. Il y a beaucoup de sérénité, rien n’est compromis », a-t-il déclaré. La volonté d’apaisement semble cette fois réciproque, alors qu’un stade dans la violence avait été franchi récemment, la voiture de Wanda étant caillassée par des supporters ulcérés.

Privé de son meilleur attaquant, l’Inter l’a emporté à l’arraché face à la Sampdoria sous les yeux d’Icardi, présent au stade malgré la défiance des tifosi. « J’ai vraiment apprécié sa présence au stade, mais j’aurais bien plus aimé qu’il vienne dans le vestiaire pour faire la fête avec ses compagnons. Il fait partie de ce groupe ici, je pense qu’il est apprécié de tous ses camarades », a glissé Spalletti à l’issue de la rencontre, visiblement disposé lui aussi à calmer le jeu. Le mot de la fin est revenu à Wanda Nara, qui a répondu au coup de fil de Marotta : « je remercie Marotta. Mauro ne demandera jamais plus de prolongation jusqu’au dernier jour où il sera à l’Inter. Il jouera avec tout son cœur pour l’Inter ». La suite au prochain épisode.