Équipe de France : la soirée contrastée de Jules Koundé

Benjamin Pavard avait besoin de souffler. Didier Deschamps a donc décidé d'installer Jules Koundé, pour sa première titularisation, dans le couloir droit. Le Sévillan a fait des bonnes choses, mais il n'a pas été si rassurant que cela et a provoqué un penalty.

Jules Koundé lors de Portugal-France
Jules Koundé lors de Portugal-France ©Maxppp
La suite après cette publicité

Grande surprise de la liste des 26 de Didier Deschamps et seul nouveau, Jules Koundé avait eu droit à sa première sélection en entrant en cours de jeu contre le Pays de Galles. Mais, ce mercredi soir, pour le dernier match de ce groupe F de l'Euro 2020, contre le Portugal, il a gouté à sa première titularisation au poste de latéral droit.

On l'a souvent senti au bord de la rupture en première période, en difficulté sur le plan défensif, mais il s'est plutôt bien repris au fur et à mesure que la rencontre avançait. Il a d'ailleurs remporté quatre de ses cinq duels (trois au sol et un aérien) et a concédé un penalty sur une faute de main évitable. Il était plutôt satisfait de sa prestation à l'issue de la rencontre en zone mixte.

Deschamps était content

« Je me suis senti plutôt bien physiquement, ce sont des efforts qui sont différents, j'ai réussi à bien terminer le match. C'est un poste qui demande des choses différentes, j'essaye de faire au mieux, je n’ai pas fait un super match, à part ce penalty, je n'ai pas été trop mis en danger donc ça va. On m'avait dit de prendre le couloir quand il y avait l'espace. Je suis défenseur, donc ma première mission c'était de fermer le couloir, ensuite je devais, quand je pouvais, monter. Le Portugal joue regroupé donc c'était difficile de prendre l'espace, j'ai eu quelques situations, mais c'était compliqué », a-t-il ainsi analysé.

Didier Deschamps, son sélectionneur, était aussi content de la prestation de son joueur, qui remplaçait Benjamin Pavard ce mercredi soir : « ils n'ont jamais joué ensemble (Tolisso et Koundé, ndlr). Jules a été malheureux sur la main, mais il fait de bonnes choses, il avait du travail défensif ce soir ». De quoi déloger Benjamin Pavard ? Pas sûr...

Plus d'infos

Commentaires