Le 5-4-1, verrouiller pour mieux user et contrer

Tactique
Le 5-4-1, un dispositif redoutable pour contrer
Le 5-4-1, un dispositif redoutable pour contrer ©Maxppp

On continue notre série sur les dispositifs de jeu avec le 5-4-1, un dispositif axé sur la défense mais qui peut être très efficace pour punir l'adversaire sur contre-attaque.

Sur le plan offensif

Le 5-4-1 est un dispositif tactique qui prend véritablement forme sur phase défensive. Quand une équipe supposée être en 5-4-1 a le ballon, elle s’organise généralement en 3-4-3 avec les deux latéraux qui vont monter d’un cran sur le terrain pour devenir des pistons et les deux milieux excentrés qui vont se recentrer sur le terrain pour se rapprocher de l’attaquant central comme pouvait le faire le Chelsea d’Antonio Conte en 2016/2017.

La suite après cette publicité

Le dispositif de base en 5-4-1 Évolution du 5-4-1 en 3-4-3 sur phase offensive

L’autre possibilité, c’est de voir le dispositif évoluer en 4-4-2 avec un latéral qui va jouer plus haut tandis que le milieu excentré du même côté va se réaxer pour soutenir l’attaquant central pour avoir un bon équilibre sur le terrain.

Le 5-4-1 va se distinguer d’un 3-4-3 via le profil des joueurs alignés, et notamment des latéraux dont le profil sera plutôt défensif. Les deux milieux excentrés sont généralement des joueurs rapides car le but est de pouvoir exploiter leur vitesse sur contre-attaque. Le profil des trois défenseurs centraux doit être équilibré et il est très important d’avoir un joueur adroit sur les relances longues pour toucher rapidement l’attaquant central, qui idéalement sera un pivot bon dans les airs et capable de jouer en déviation pour les excentrés qui arriveront lancés. Dans cette formation, on retrouve deux milieux centraux dont le profil peut-être différent (un purement défensif + un distributeur).

N'Golo Kanté 1920

Ce dispositif tactique n’est pas idéal pour les équipes protagonistes et demeure à l’inverse, bien adapté pour les équipes qui souhaitent surtout faire mal en contre avec des attaques ultra rapides.

Sur le plan défensif

D’un point de vue défensif, le 5-4-1 peut être assimilé au fameux bus que l’on gare devant le but. Avec une première ligne de cinq défenseurs et une deuxième de quatre joueurs, tous les espaces devant le gardien de but sont bien occupés, de quoi asphyxier l’adversaire, l’inciter à prendre des risques et à se livrer pour mieux le sanctionner en contre.

Le bus est garé devant le but Le 5-4-1 incite l'adversaire à se livrer et à jouer plus haut, ce qui laisse énormément d'espace à exploiter en contre-attaque

Et oui, c’est le principal avantage de ce dispositif tactique qui prône un bloc défensif bas. L’adversaire va lui être tenté de jouer haut, de multiplier les prises de risque pour marquer et donc laisser plus d’espace entre les lignes et dans son dos. Voilà pourquoi la présence de joueurs très rapides sur le côté et d’un bon joueur d’appui devant est essentielle.

Avoir un attaquant bon dans les airs et capable de joueur en déviation vers les excentrés qui arrivent lancés est idéal pour une équipe organisée en 5-4-1

Pour contourner un 5-4-1, il faut avoir un jeu offensif bien huilé et avoir des joueurs très adroits dans les petits espaces. Il s’agit généralement du dispositif tactique mis en place par une « petite équipe » quand elle affronte un « gros ». Cette façon de jouer n’est pas forcément très plaisante pour les spectateurs et les téléspectateurs mais c’est une stratégie qui peut s’avérer redoutable si le bloc ne se déstructure pas et que les joueurs restent solidaires.

Les points forts de ce dispositif

Comme évoqué précédemment, le point fort du 5-4-1, c’est la fermeture des espaces devant le but qui va sérieusement compliquer la tâche de l’équipe adverse. Vu la densité des joueurs devant le but et leur proximité, il est très difficile de réaliser des décalages qui ne seront pas rapidement comblés.

Dans un 5-4-1, les joueurs sont proches les uns des autres devant le but, ce qui rend la tâche très compliquée pour l'adversaire

L’autre point fort est lié au premier: découvrir l’adversaire pour mieux le sanctionner. Selon le contexte du match et l’importance pour l’adversaire de le remporter, il prendra de plus en plus de risque au fil de la rencontre si le score n’est pas à son avantage. Ce qui donnera inévitablement des belles opportunités de contre-attaque.

La patience est une vertue pour les équipes qui jouent en 5-4-1

L’avantage, c’est qu’une équipe qui joue en 5-4-1 a normalement un plan très clair qui est accepté de tous. Ce qui peut rendre les joueurs encore plus solidaires et les attaquants plus confiants, car ils savent que leur moment arrivera tôt ou tard. Si le scénario du match leur donne raison, cela renforcera la cohésion d’équipe puisque les joueurs auront la satisfaction du devoir accompli après avoir consenti de nombreux efforts physiques.

Les points faibles de ce dispositif

Le 5-4-1 suppose que l’équipe qui la met en place aura peu le ballon. Ce qui peut être frustrant pour certains joueurs, qui auront besoin d’être complètement convaincus par ce plan de bataille. Un joueur qui ne ferait pas les efforts défensifs dans ce dispositif pénalisera lourdement son équipe. C’est une stratégie qui ne tient que sur un fil et un but rapide de l’adversaire peut compromettre tout le plan tactique. Défendre, c’est aussi épuisant tant physiquement que mentalement. Si bien qu’il y aura forcément une baisse de vigilance au cours de la seconde période.

Si l'attaquant et un milieu excentré ne font pas le travail défensif, cela permet à l'adversaire de trouver plus facilement des combinaisons et donc des décalages dans la défense

C’est aussi un dispositif qui donne de très grosses responsabilités aux trois joueurs offensifs (l’attaquant central et les milieux excentrés), qui auront peu de munitions mais devront être efficaces (et cela malgré la fatigue qui se déclenchera forcément). Il est aussi très important pour l’équipe de ne pas perdre le ballon rapidement après l’avoir récupéré, ce qui n’est pas une mission aisée puisque l’équipe va évoluer près de son but avec une forte densité d’adversaires.

Récupérer le ballon, c'est bien. Pouvoir le garder et bien l'utiliser derrière, c'est encore mieux

Le 5-4-1 reste un dispositif tactique difficile à instaurer sur la durée car il est peu stimulant pour les joueurs. C’est une stratégie qui peut être pertinente lors d’un match spécial face à un adversaire supposé supérieur mais pas sur l’intégralité d’une saison.