Arrivé en février au SM Caen en soutien de l’entraîneur principal, Rolland Courbis est parfois annoncé comme le probable successeur de Mercadal à la tête du club normand. Mais l’ancien coach de Montpellier a tenu à mettre les choses au clair concernant ces rumeurs, indiquant qu’il suivra Mercadal la saison prochaine si celui-ci restait, mais qu’il ne prendra en aucun cas sa place : « Si, d’une quelconque manière, j’ai pu être utile à quelque chose, c’est parce que je suis ici dans une bonne atmosphère, a confié Courbis à Ouest-France. Et si Caen se sauve, je maintiens que ce sera parce que l’idée aura été de ne pas changer d’entraîneur au mois de février. J’irai même plus loin, sans aucune fausse modestie : si par bonheur Caen arrive à se sauver, je maintiens que moi tout seul aux commandes, je n’y serais pas arrivé, et que l’équipe aurait alors à coup sûr terminé 20e ! »

« Je ne pense même pas à la deuxième option (la relégation), a poursuivi Courbis. Rester la saison prochaine n’est pas d’actualité. Mais s’il y avait une chance pour que je continue, ça serait uniquement si Fabien restait. Il n’est pas question, quoi qu’il arrive, que je prenne la place de Fabien. »