Le capitaine de l’équipe de France, une nouvelle fois appelé par Didier Deschamps pour affronter la Moldavie (22 mars) et l’Islande (25 mars), devrait très probablement disputer les deux rencontres dans leur intégralité. Et il se pourrait bien que la cage des Bleus soit encore longtemps gardée par Lloris, si ce dernier continue de garder son meilleur niveau, car sa motivation pour continuer l’aventure en sélection encore quelques années est bien présente. « 2022 (année de la Coupe du monde au Qatar), c’est loin, a confié le portier français au Figaro. Je ne me fixe pas de limite et si je me sens bien dans mon corps et ma tête… Mais j’ai plus que jamais les crocs. »

« Ce maillot bleu, c’est un symbole fort qui m’a guidé tout au long de ma carrière, a continué Lloris, je n’ai pas encore envie que cela s’arrête. Il n’y a rien au-dessus d’un Euro ou d’un Mondial… » On l’aura bien compris, après être allé chercher la deuxième étoile en Russie l’été dernier, le Français a envie de poursuivre sa belle aventure en Bleu encore quelque temps.