Depuis tout petit, Amine Karraoui (20 ans) n’a qu’une seule raison de vivre, faire trembler les filets. Que ce soit avec Montpellier (il a notamment marqué 29 buts en 27 matches de championnat U17) ou avec l’équipe de France U17, U18, U19, ce pur 9 voue une obsession sans faille au but. Complet et puissant, c’est un joueur de surface, bon dans le jeu dos au but et dans la conservation. Titulaire à l’Euro U17 en 2016 à la pointe de l’attaque des Bleus, il évoluait entre autres avec Mikael Cuisance (Monchengladbach), Dan Axel Zagadou (Dortmund), Malang Saar (Nice), Boubacar Kamara (OM) ou encore Antoine Bernede (RB Salzbourg).

Vainqueur de la Coupe Gambardella avec Montpellier en 2017 et double buteur lors des jeux de la Francophonie la même année face au Canada (3-0), ce grand fan de Luis Suarez et de Karim Benzema ne va pas connaître les mêmes joies avec son club formateur du MHSC. En effet, comme bon nombre de ses jeunes et prometteurs partenaires, il va subir de plein fouet les choix de Michel Der Zakarian, pas vraiment emballé à l’idée d’intégrer les jeunes vainqueurs de la Gambardella dans son groupe pro. Après avoir failli signer son premier contrat professionnel il y a quelques semaines avec le club héraultais, Amine Karraoui est finalement libre de s’engager où il le souhaite. Après avoir effectué des essais dans de nombreux clubs en France, et tapé dans l’oeil de plusieurs clubs en Angleterre et au Portugal autant séduits par son CV que par son statut d’agent libre, l’ancien international U19 tricolore hésite aujourd’hui entre le Nîmes Olympique et le FC Porto. Bien qu’apprécié par l’entraîneur nimois Bernard Blaquart qui a validé son profil auprès de sa direction, le joueur hésite puisque dans le même temps, la proposition du club portugais est pour l’instant bien plus concrète....

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10