On a déjà passé l’équateur de ce mercato hivernal et pour l’instant, l’OL n’a enregistré aucune arrivée. On parle beaucoup de Karl Toko-Ekambi et de Tino Kadewere pour renforcer le secteur offensif rhodanien, et si les deux opérations seraient plutôt en bonne route notamment grâce à la volonté des joueurs d’atterrir à Lyon, le club explore d’autres pistes. Au milieu de terrain notamment, d’autant plus que l’avenir de Lucas Tousart est toujours aussi incertain, avec le Hertha Berlin qui souhaite toujours l’attirer dans ses rangs.

Le nom de Jean Michaël Seri était sorti notamment, et il s’agissait plus que d’un simple intérêt, puisque nous vous révélions en exclusivité sur Foot Mercato que deux offres ont déjà été formulées par l’OL à Fulham pour le milieu de terrain ivoirien. Et voilà que du côté du Brésil, un des terrains de chasse qui a longtemps été privilégié par l’Olympique Lyonnais, on annonce un nouveau joueur sur les tablettes du club de Ligue 1 : Bruno Guimarães.

Une offre jugée très intéressante

Un nom qui est déjà bien connu des suiveurs du mercato, puisque ça fait désormais plusieurs mois qu’il est annoncé sur les tablettes de grosses écuries du Vieux Continent. Ces derniers jours, c’est Benfica qui semblait en pole position pour s’offrir le milieu de terrain de l’Athletico Paranaense. Une offre de 20 millions d’euros avait même été refusée par le club brésilien pour son prometteur joueur de 22 ans, sous contrat jusqu’en 2023. Arsenal serait aussi sur le coup selon plusieurs publications britanniques.

Et selon Globoesporte, l’Olympique Lyonnais est entré en force dans les enchères pour le capitaine de la sélection brésilienne lors du tournoi pré-Olympique, avec une offre considérée comme très intéressante pour l’Athletico. Un intérêt confirmé par l’Equipe, qui ajoute que c’est Juninho, le directeur sportif, qui est à la baguette dans ce dossier. Et en cas d’échec d’une arrivée lors de ce mercato hivernal, les décideurs lyonnais seraient toujours intéressés par un transfert cet été. Affaire à suivre donc !