La saison 2018-2019 de Christian Eriksen avait marqué beaucoup de monde. Auteur de 51 apparitions toutes compétitions confondues, le milieu de terrain de Tottenham avait trouvé le chemin des filets à dix reprises pour également dix-sept passes décisives. Mais il n’y avait pas que les statistiques puisque l’international danois (95 capes, 31 buts) avait réalisé de belles prestations durant tout l’exercice, notamment en Ligue des Champions. À un de la fin de son contrat, le principal concerné avait alors forcément attiré les regards d’écuries européennes. L’été dernier, le Real Madrid était d’ailleurs fortement intéressé, mais le joueur n’a pas bougé.

« Non, ce n’était pas faux, mais c’est du football et on ne sait jamais ce qui se passe dans le football et beaucoup de choses entrent toujours en jeu. J’aimerais pouvoir décider comme dans Football Manager (le jeu vidéo), mais malheureusement, je ne le peux pas », avait d’ailleurs lâché ce dernier après le mercato estival. Mais cette saison, le milieu de terrain de 27 ans n’avait plus le même impact chez les Spurs, lui qui n’a marqué que trois buts (pour également 3 passes décisives) en 26 rencontres. Malgré tout, Christian Eriksen, avec un contrat se terminant en juin prochain, a gardé la cote en Europe. Le Real Madrid, l’Atlético, le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain, Manchester United, la Juventus ou même le FC Barcelone avaient en effet un œil sur la situation du Danois. Mais finalement, c’est un autre club italien qui a raflé la mise.

L’Inter a doublé tout le monde

Il y a quelques instants, l’Inter, aujourd’hui entraîné par Antonio Conte, a en effet officialisé l’arrivée de Christian Eriksen. « Christian Eriksen est officiellement un nouveau joueur de l’Inter Milan. Le joueur danois né en 1992 arrive à titre définitif en provenance de Tottenham et a signé un contrat jusqu’au 30 juin 2024 », peut-on lire dans le communiqué milanais. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Nerazzurri ont réussi à griller tout le monde dans ce dossier.

Alors que la formation milanaise ne semblait pas intéressée, la presse italienne a commencé à parler d’un intérêt de l’Inter début janvier lors de l’ouverture du mercato hivernal. Rapidement, les dirigeants nerazzurri, comme Beppe Marotta (directeur sportif), ont confirmé à demi-mot cet intérêt. Et après avoir tenté sa chance avec une offre d’environ 10 millions d’euros, l’Inter a finalement remporté le gros lot avec une proposition à 18 M€, comme le rapportent les médias transalpins. Désormais, Christian Eriksen va donc devoir s’imposer en Italie, un nouveau pays pour lui après les Pays-Bas (Ajax) et donc l’Angleterre (Tottenham).